Pour partager (un peu plus) : le Livre d'Or  ou la page facebook.

(en 1 an vous avez réalisé 250 000 visites sur le site internet du Promontoire. Merci !)

EN DIRECT

Refuge du Promontoire

Juin/juillet 2018

Un grand MERCI pour vos messages ! Comme annoncé, après l'été 2018, je passerai la main au Promontoire. Pour essayer de partager ce que nous ressentons, j'ai écrit, un peu... (cliquer la photo pour y accéder). Merci Abdou Martin pour ce Doigt de Dieu !
Un grand MERCI pour vos messages ! Comme annoncé, après l'été 2018, je passerai la main au Promontoire. Pour essayer de partager ce que nous ressentons, j'ai écrit, un peu... (cliquer la photo pour y accéder). Merci Abdou Martin pour ce Doigt de Dieu !

"Rencontre

en Montagne"

 

Émission estivale de France Bleu (Isère et Pays de Savoie)

avec comme invité

le gardien du Promontoire.

Un entretien de près d'une heure.

Merci France-Bleu

Mardi 17 juillet :

à 4h30,

il fait 2,8° et les nuages ont encore un peu de mal à laisser la place aux étoiles. Hier et cette nuit ils n'ont quasi rien lâché sur l'Oisans (seulement 1mm d'eau dans le pluviomètre !). Les cordées sont au petit-déjeuner, elles se préparent pour le Râteau Nord-Est pour deux d'entre elles et pour la "Pierre Allain" (ou Directe Sud du Grand Pic de la Meije) pour une cordée allemande. A 7h, trois randonneurs se lèveront pour rejoindre le refuge du Pavé en passant par le Col du Clos des Cavales. 

Les haute-montagnes sont des territoires de contrastes forts, on le sait pour, la météo, les lumières, les couleurs, les températures et tous les éléments naturels... mais c'est vrai aussi pour le passage des humains dans ces contrées hostiles et superbes. Par exemple sur ces 3 derniers jours:  dimanche 15 juillet au soir j'avais zéro passager au refuge, hier lundi 16 juillet soir 10 passagers et pour ce mardi 17 juillet plus de 40 alpinistes ont réservé au refuge et... j'ai dû refuser la réservation à une dizaine d'autre ! Par ici en haute altitude ce sont les prévisions météo qui décident de l'essentielle de l'activité humaine.

Bonne journée

Guillemette était au refuge le 9 juillet pour réaliser la traversée de la Meije. Hier elle m'a envoyé cette photo avec  légende : "clin d'oeil saisi, dans la soirée, par les fenêtres du refuge".  Une préparation-concentration pour la Meije, esthétique !
Guillemette était au refuge le 9 juillet pour réaliser la traversée de la Meije. Hier elle m'a envoyé cette photo avec légende : "clin d'oeil saisi, dans la soirée, par les fenêtres du refuge". Une préparation-concentration pour la Meije, esthétique !

Lundi 16 juillet :

à 7h30,

il fait 2,7°. Le ciel est bien dégagé avec seulement quelques voiles d'altitudes au Sud. Les averses et orages d'hier n'ont pas été importants en Oisans (2mm d'eau le matin plus 6mm le soir). Au-dessus de 3500m les sommets sont juste très légèrement blanchis ... un peu comme si un léger voile de sucre glace avait été saupoudré sur la Meije et ses voisines !

Ces précipitations sont les bienvenues pour nous au refuge. Voila près d'un mois que le ciel et les nuages ne nous avaient rien apporté... à 3100m nous n'avons ni source, ni captage, nos réserves ne tiennent que par l'eau récupéré sur le toit et stocké en cuves. Si les précipitations font du bien à nos réserves d'eau, par contre... elles "vident" le refuge ! C'est le premier matin depuis mi-juin où je me retrouve complétement seul. Ni passagers du refuge, ni aide-gardiens... Depuis la terrasse le sentiment, de solitude perché là-haut et d'être minuscule dans cette immensité montagnarde, en est renforcé... pas une âme qui vivent à l'horizon, mais les sommets qui un à un s'illuminent avec le soleil matinal, le son des torrents qui remonte des profondes vallées, le vent léger qui caresse le visage... Seul mais bien, comme vivant en harmonie profonde avec notre superbe planète ! Comme si une forme de sérénité envahissait mon corps, mes pensées. Seul, un peu, mais avec aussi l'envie... de partager ces fortes expériences de vie... par de chouettes relations humaines !

Cet après midi la météo devrait être perturbée avec peut-être de la neige par ici. Le beau temps revient mardi... le soir je retrouverai un refuge quasi-complet pour de nouvelles et superbes aventures d'altitude...

Bonne journée

Tout là-haut, à près de 4000m au-dessus du monde, sur le Doigt de Dieu en finale de la Traversée de la Meije  !
Tout là-haut, à près de 4000m au-dessus du monde, sur le Doigt de Dieu en finale de la Traversée de la Meije !

Dimanche 15 juillet :

à 9h30,

il fait 3,1°, il pleut et le tonnerre gronde... Avec les prévisions de Météo-France aucune cordée ne s'est engagée sur la traversée de la Meije. En fin de nuit à la faveur d'un temps plus calme deux cordées ont tenté de rejoindre la Meije Orientale par le Col du Pavé. Malgré ce temps le refuge était hier archi-complet.

Et la soirée fût très belle... avec les 10 chanteurs de la "Déguingande". Écouter ces chants du monde à cappella en haute montagne... c'en était franchement, émouvant et magnifique ! Ces belles voix chaleureuses, simples, nues au cœur de ces immenses parois d'altitudes rudes et majestueuses ont littéralement fait voyager les passagers du refuge... puis avec la nuit ce sont les sourires et les rires qui ont résonné dans notre cabane perchée !

Depuis hier nous accueillons également une équipe de la TV ARTE qui est montée tourner un reportage sur le Parc National des Écrins. Bienvenue !

Ce soir, gros contraste... je serai tout seul au refuge !

Pour cause de mauvaise météo demain (et aussi peut-être du match ce soir ?)

Bonne journée,

Samedi 14 juillet :

à 8h30,

il fait doux (6°). Au deuxième réveil (6h30) la météo nous a un peu surpris et "tendu..." des nuages déjà noirs et instables avaient bien obscurcit le ciel par le Sud alors que plusieurs cordées étaient engagées sur la Meije (six sur la Traversée et une pour la "Pierre Allain" depuis 4h du matin). Une heure après, les prévisionnistes Météo-France nous rassurent : "... le soleil devrait s'imposer sur d'anciennes cellules orageuses circulant en début de matinée sur les Alpes du Sud..." !.  Le début de nuit avait été aussi un peu sous tension : une cordée partit à 9h du matin de la Grave par les Enfetchores et doublée par plusieurs cordées de guide n'était toujours pas en vue juste avant la tombée de la nuit. La cordée est arrivée ici après minuit et demie. Elle a mis 16h pour rejoindre le refuge (dont plus de 4h pour la descente de nuit du versant sud de la brèche de la Meije). Le dîner à 1h du mat a été bien apprécié...

Ce soir nous accueillons la "Déguingande", un tour des chants du monde en altitude. Bienvenue !

Bonne journée,

En redescendant de l'Arête du Promontoire : le refuge (3100m) et le Vallon des Étançons qui s'étire sur près de 10km jusqu'à la Bérarde.
En redescendant de l'Arête du Promontoire : le refuge (3100m) et le Vallon des Étançons qui s'étire sur près de 10km jusqu'à la Bérarde.

Vendredi 13 juillet :

à 8h,

il fait 2,7° et grand soleil sur l'Oisans.

En cette grande période de beau temps stable, les cordées de la Meije ont de plus en plus tendance à partir de jour du Promontoire en prévoyant de dormir à l'Aigle. La Meije en 3 jours a clairement la préférence de nombreux guides et cordées !

Ce matin encore les 4 cordées de la Traversée de la Meije et les deux cordées pour le Râteau sont parties sans frontale. Les deux cordées engagées pour la "Pierre Allain" étaient elles au lever du jour au pied de la face Sud.

Hier matin je suis monté avec Marie faire un petit tour vers le "Campement des Demoiselles", le deuxième passage de la Traversée de la Meije à 45mn au-dessus du refuge. Cette Arête du Promontoire peu difficile mais très aérienne est magnifique, au-dessus de cirque glaciaire du Pavé, sous l'immense face Sud, en face du Râteau et au-dessus du grand Vallon des Étançons. Marie l'avait déjà parcourue de nuit en montant réaliser, l'année dernière, la Traversée. Et elle m'a racontée : "... pour moi la Meije était inaccessible, c'était mythique, un rêve... En regardant le film du "Doigt de Dieu" et ces images magnifiques je me suis mis à y penser, à m'imaginer au sommet. Je me suis préparé... j'ai couru tous les jours, j'ai grimpé... en août 2017 avec mon guide je me suis lancé. Là haut... c'était plus fort encore que tous mes rêves, j'en ai eu les larmes aux yeux. Cette beauté, ce silence, cette sérénité, c'était presque mystique... Je n'avais jamais eu de telles sensations ! Et du sommet, il y a devant encore toutes ces Arêtes de la Meije qui filent au-dessus de l'horizon... au delà du monde !".

Visiblement hier en montant sur l'Arête du Promontoire Marie revivait ces moments magiques.

Bonne journée

Hier,  (le gardien) juste au-dessus du refuge en remontant l'Arête du Promontoire jusqu'au Campement des Demoiselles. Une petite mais belle sortie dans un cadre majestueux. Photo Marie. Merci.
Hier, (le gardien) juste au-dessus du refuge en remontant l'Arête du Promontoire jusqu'au Campement des Demoiselles. Une petite mais belle sortie dans un cadre majestueux. Photo Marie. Merci.

Jeudi 12 juillet :

à 7h,

il fait 2,5° avec une période de grand beau temps stable qui perdure.

Depuis 4h ce matin les 32 passagers du refuge partent les uns après les autres pour les sommets de la Meije ou du Râteau. La dernière cordée (avec guide) vient juste (à 7h) de passer le Pas du Crapaud à 30m derrière le refuge. Ils vont monter vers la Meije intégralement de jour et réaliser la Traversée des Arêtes jusqu'au refuge de l'Aigle. Les conditions sont excellentes. Bon voyage à tous !

Hier soir à l'apéro-planteur était bien sympa : nous avons saluer Jacqueline qui découvrait le "nouveau" refuge... sa dernière visite ici datait de l'ancienne cabane du Promontoire, en bois, démontée en 1965. Retrouvailles émouvantes. Nous avons également fêter les 7 jeunes de 14 à 18 ans accompagnés par des guides qui après avoir grimpé hier la "Pointe des Aigles" et "l'Horreur du Bide" sont partis ce matin pour le sommet du Râteau (3808m) par l'arête Nord-Est.

Hier matin une cordée bloquée à 3925m sur la brèche Zsigmondy a été secourue par le Pghm et l'hélico de la Sécurité Civile de Grenoble. Merci à eux !

La radio France-Bleu (Isère et Pays de Savoie) vient de diffuser son émission estivale "Rencontre en Montagne", avec le gardien du Promontoire comme invité. Un entretien de près d'une heure. Merci France-Bleu.

Bonne journée,

Hier matin, évacuation d'une cordée bloquée sur la Meije à 3925m. Merci à l'équipage de la Sécurité Civile et aux secouristes du Pghm de Grenoble. Photo de la descente du secouriste au bout du treuille sur la bréche Zsigmondy.
Hier matin, évacuation d'une cordée bloquée sur la Meije à 3925m. Merci à l'équipage de la Sécurité Civile et aux secouristes du Pghm de Grenoble. Photo de la descente du secouriste au bout du treuille sur la bréche Zsigmondy.

Mercredi 11 juillet :

à 9h30,

il fait 5,2° et toujours du grand beau temps sur l'Oisans.

Ce petit mot avec un peu de retard.... les réveils (et les accueils) de nuit en quasi-continu depuis près d'un mois commencent à se faire ressentir. Mais bon il fait beau, il y a du monde pour de belles aventures en montagne. Tant mieux !

Hier soir un guide qui arrivait juste en bas après sa Traversée de la Meije me confirme : " une traversée fabuleuse... les conditions sont excellentes !" Merci !

Pendant deux jours nous accueillons au Promontoire un groupe de très jeunes alpinistes de la FFME accompagné par 2 guides. Ce matin ils se sont répartis : deux cordées pour l'Arête Ouest de la Pointe des Aigles et trois cordées pour "l'Horreur du Bide" (une voie équipée de 600m sur le Petit Doigt).

Cinq autres cordées (dont 3 avec guide) sont actuellement sur la Traversée des Arêtes de la Meije.

Ce soir le refuge est complet.

Bonne journée

Chaque matin entre 8h30 et 9h30 lors du deuxième petit déjeuner de l'équipe du refuge... ce sont les jumelles qui chauffent ! On fait le point de l'avancée des cordées. Photo ci-dessus  c'était hier mardi et photo ci-dessous ce matin mercredi ....
Chaque matin entre 8h30 et 9h30 lors du deuxième petit déjeuner de l'équipe du refuge... ce sont les jumelles qui chauffent ! On fait le point de l'avancée des cordées. Photo ci-dessus c'était hier mardi et photo ci-dessous ce matin mercredi ....

Mardi 10 juillet :

à 7h30,

il fait 4,2° sans un seul nuage à l'horizon !

Pierre était monté à la Bérarde faire un stage alpinisme en 1974, il avait alors approché la Meije. Quelques années après en montagne il rencontre Guillemette. Le grand-père de Guillemette parlait souvent de la Traversée de la Meije réalisée en 1919. Ensemble depuis 40 ans ils rêvent de la Meije. L'été dernier ils se sont décidé, à l'approche des 60 ans... c'est maintenant qu'il faut tenter ! Pour la première fois de leur vie ils vont prendre un guide de haute montagne. Le grand voyage en Meije mérite au moins ça ! Hier soir avec leur jeune guide ils sont arrivés au Promontoire. L'ambiance de la  soirée fût bien sympa avec un refuge complet. En ce moment tous les trois discutent au petit-déjeuner. Avec l'arrivée du soleil ils vont s'élancer vers cette Meije tant rêvée ! Ce soir ils coucheront sur les rochers tout là-haut au sommet. Et cette nuit, les yeux ouverts... ils n'auront jamais été aussi proches des étoiles. Puis avec le soleil levant ce sera la magnifique Traversée des Arêtes de la Meije avant d'entamer la redescente sur terre. Un fabuleux voyage ! Vivez à fond !

Un peu plus tôt ce matin ce sont dix autres cordées (dont 7 avec guide) qui se sont engagées sur la Traversée de la Meije. Deux sont montées vers le Râteau par la Nord-Est et une pour la Pointe des Aigles.

Bonne journée !

8h20 ce matin. Avec Pierre le jeune guide, Guillemette et Pierre quittent juste le refuge pour le sommet de la Meije ! Un rêve de 40 ans se réalise aujourd'hui. ..  Bon et fabuleux voyage à vous !
8h20 ce matin. Avec Pierre le jeune guide, Guillemette et Pierre quittent juste le refuge pour le sommet de la Meije ! Un rêve de 40 ans se réalise aujourd'hui. .. Bon et fabuleux voyage à vous !

Lundi 9 juillet :

à 6h,

il fait 5,1° et toujours du grand beau temps sur l'Oisans !

Cette nuit nous étions (archi) complet et ce matin il y a des cordées réparties un peu partout sur l'immense muraille de la Reine Meije. Nous avons fait 4 réveils (3h30, 4h15, 5h 7h), les cordées sont parties une à une, certaines à la frontale, d'autres vont partir avec le jour. Au total il y aura ce lundi, 10 cordées sur la Traversée de la Meije, trois cordées pour la "Pierre Allain", deux cordées pour la Nord-Est du Râteau, une cordée pour la brèche et deux "cordées" de randonneurs montées passer la nuit par ici. Les conditions sont excellentes pour tous !

Hier presque toutes les cordées ont pu réaliser leurs projets. La cordée de Mitchka a "réchappé" aux vires du Glacier Carré au vu d'un horaire trop tardif. Ils sont redescendus dormir au refuge.

Très belle ambiance hier soir au Promontoire avec l'équipe de la Tournée des refuges qui juste après être montée par les Enfetchores a joué plus d'une heure pendant l'apéro/planteur... devant un refuge comble (et super content)! Ce matin ils repartent accompagnés par un guide sur la Traversée de la Meije ! Prochain concert ce soir à l'Aigle !

Bonne journée

Dimanche 8 juillet :

à 4h30,

il fait 4° avec un ciel totalement étoilé. La journée s'annonce belle pour toutes les cordées engagées en haute montagne.

A 3h30 :

- trois cordées se sont levées pour la Directe Sud du Grand Pic (Pierre Allain),

- deux cordées pour la Traversée de la Meije (dont une avec guide),

- une cordée pour "Mitchka", un itinéraire de 900m bien difficile en face Sud du Grand Pic de la Meije,

A 4h15 :

- trois cordées pour la Traversée de la Meije, (dont une avec guide et une autre avec Odile, ex-gardienne de l'Aigle qui retourne là-haut pour découvrir le "nouveau" refuge...)

- une cordée pour la Nord-Est du Râteau,

A 5h :

- trois cordées pour la Nord-Est du Râteau (dont une avec guide),

- une cordée pour une grosse étape trail...

A 7h :

- trois "cordées" de randonneurs qui vont observer les cordées tout là haut ! (pour l'une d'elle c'est une première nuit en altitude)

- une cordée pour "Nous partirons dans l'Ivresse" en facette Sud-Ouest,

- une cordée qui montera avec l'arrivée du soleil pour aller bivouaquer la nuit prochaine tout là-haut au sommet de la Meije...

Ainsi même si les départs pour ces courses d'ampleurs sur la Meije génèrent parfois une certaine appréhension/tension, les petits-déjeuners sont de plus en plus souvent "détendus" et sympas. Un bon moment partagé avant de monter... Et plus qu'avant (quand la météo est bonne) les cordées hésitent moins à attendre le lever du jour pour commencer à grimper.

Bonne journée

Attention : pour passer en Sud la brèche de la Meije en redescendant vers le Promontoire, il vaut mieux éviter le passage de moins en moins enneigé le long du Râteau. Préférer les dalles faciles et équipées qui débutent en s'écartant d'environ 30m des parois du râteau et qui descendent vers le sud en diagonale de gauche à droite.

Nuage du matin en face Nord de la Meije. On peut aussi observer le passage de la rimaye sous la bréche de la Meije (passage plutôt bon en ce moment).
Nuage du matin en face Nord de la Meije. On peut aussi observer le passage de la rimaye sous la bréche de la Meije (passage plutôt bon en ce moment).

Samedi 7 juillet :

à 6h,

il fait 2,3° avec du grand beau temps. Juste à  l'instant les premiers rayons de soleil, bien orangés, atteignent les plus hauts sommets qui découpent leurs silhouettes encore parsemées de neige sur un fond bleu intense... A cette heure là, le matin, les cordées sont parties. Tout est calme, silencieux, la lumière du  jour arrive avec ce moment de sérénité d'une grande beauté. Perché quelque part là-haut, une journée commence... sur une des merveilles de notre planète ! Mes pensées et tout mon corps sont comme envahit par une forte envie de beaucoup mieux respecter cette terre incroyable qui nous accueille. Une forte envie  de recherche d'harmonie, belle... et sans aucun doute vitale !

Partis en fin de nuit, des petits êtres humains sont quelque part là haut sur la Meije. En six cordées ils vont chevaucher à près de 4000m les arêtes de granit de notre reine Meije. Bon et grandiose voyage à vous !

Plus tard une cordée ira grimper les 450m de "Nous partirons dans l'Ivresse".

Ce soir le refuge est complet et demain dimanche nous accueillerons la Tournée des Refuges !

Bonne journée,

Vendredi 6 juillet:

à 9h,

Il fait 2,5°, avec une sensation de fraîcheur sous le vent du nord. Notre cordée norvégienne reste une journée de plus avec nous. Ce matin, à 4h, tout était bouché, avec une légère bruine. Ce fut donc un retour immédiat sous la couette et la Meije sera pour demain, avec le beau temps, pour profiter pleinement de la traversée de arêtes, toujours en très bonne conditions.

Pour notre part, nous attendons toujours notre dernière rotation hélico. La météo ce matin ne permettant pas au pilote de voler, nous avons re-decalé à la fin de matinée... on croise les doigts!

Bonne journée

entre soleil et nauges...la belle arête Nord Est du Râteau
entre soleil et nauges...la belle arête Nord Est du Râteau

jeudi 5 juillet:

à 7h30,

il fait 5,2° et le plafond nuageux se situe vers 3300m. Hier, tout le monde a annulé sa venue au refuge, au vue des prévisions météo pour aujourd'hui... seule une cordée Norvégienne est arrivée au refuge. Elle reste avec nous ce matin pour nous aider pendant l’héliportage. Un grand merci !

Suite à plusieurs questions sur les conditions en face sud, voici quelques photos, prises depuis "la bosse", juste au dessus du refuge. La cordée qui a réalisé la Chapoutot (voie du bastion central), avec sortie par la Mayer-Dibona à la troisième Dent, nous parle de pas mal d'humidité, encore, dans les dalles du bastion central. La sortie à la troisième Dent est plus sèche.

à 13h,

seulement une partie des héliportages des refuges de l'Oisans a pu être réalisée ce matin. L'hélico n'a pas réussi à atteindre le refuge de l'Aigle pris dans les nuages. Pour le Promontoire, 3 charges ont été montées. Mais une des sociétés responsable des livraisons ce matin tôt à la Bérarde... a juste oublié d'acheminer 650 kg de ravitaillement ! Pour que le refuge puisse fonctionner correctement ce week-end, nous avons dû examiner en urgence, avec le pilote, avec le Parc National des Écrins et avec la société concernée, la possibilité d'un deuxième héliportage demain matin vendredi à 7h. Frédi reste donc en bas aujourd'hui pour assurer la montée de la charge demain matin.

Bonne journée.

face sud, vue d'ensemble. un clic pour agrandir les photos!
face sud, vue d'ensemble. un clic pour agrandir les photos!
les attaques des voies du bastion central
les attaques des voies du bastion central

mercredi 4 juillet:

à 8h30,

il fait un peu plus frais que ces derniers jours (3,5°) , avec encore du beau temps ce matin, qui devrait tourner à l'orage dans la soirée et demain. Hier soir, le refuge était complet. Les cordées sont parties ce matin dans des courses variées: la traversée de la Meije, le Râteau par la face sud est et l'arête nord Est, la Meije orientale par le col du Pavé, le tour de la Meije par le Serret du Savon et la face sud de la troisième Dent par la voie Mayer- Dibona!

Les conditions globales sont bonnes sur la Meije. La face sud est bien sèche dans la directe sud (Pierre Alain) et probablement dans Mitchka. Sur les arêtes, la neige est encore bien présente, jusqu'à la troisième Dent. C'est plus sec ensuite. Attention aux crevasses qui s'ouvrent en dans la descente sur le refuge de l'Aigle. Suite à plusieurs questions sur la directe Nord du Grand Pic, voici  les différents retours (visuels) que nous avons eu des guides passés dans le secteurs: les goulottes du bas sont pauvres en glace et bien mixtes. Par contre la partie haute est bien sèche..."certainement envisageable"!. Ce soir c'est le retour au calme avec une petite dizaine de personnes.

Bonne journée.

La face Sud Est du Râteau, une très belle course, variée et pas trop dificille, à faire en tout début de saison.
La face Sud Est du Râteau, une très belle course, variée et pas trop dificille, à faire en tout début de saison.

Mardi 3 juillet :

à 7h15,

il fait 5°, le beau temps est revenu ce matin mais le fond de l'air est un peu humide après une nuit nuageuse accompagnée de quelques petites gouttes de pluie (1 ou 2 mm). Le regel de la neige est nul. Hier matin vers 9h sur la terrasse au soleil nous avons servi deux dîners à la cordée qui arrivait juste au refuge après avoir passée 29h sur la Meije et avec un bivouac à l'arrache dans le couloir Duhamel... Depuis ils ont dormi et ce matin, ça va mieux, ils sont au petit-déj et vont partir grimper une voie équipée "Nous partirons dans l'Ivresse" (450m) sur la facette Sud-Ouest.

Un groupe de 14 encadrants de la FFCAM est en formation "Terrain Montagne" au refuge pour deux jours. Accompagnés par un guide ils sont en ce moment partis vers le Col du Pavé. Une autre cordée monte actuellement pour le sommet de la Meije par la voie normale. Une cordée est sur l'Arête Nord-Est du Râteau, une va partir pour le Tour de la Meije par le Serret du Savon. Deux randonneurs prendront leur petit déj avec le soleil vers 8h, ils seront accompagnés par un groupe de 8 Aixois arrivés trop tard hier soir de la montée depuis la Grave par les Enfetchores. Ils ont préféré rester aujourd'hui grimper autour du refuge pour mieux repartir demain vers le refuge de l'Aigle par le Serret du savon.

Ce soir le refuge est complet.

Je descends aujourd'hui en vallée pour préparer l'héliportage de jeudi matin (si la météo le veut bien). C'est Ingrid, arrivée hier pour son stage de la formation gardien de refuge et Noé qui assurent ce soir et demain. Merci.

Bonne journée

Le refuge était bien studieux hier après mid. Nous accueillons pour deux jours une séquence formation de la FFCAM pour les encadrants  "Terrain Montagne". Bienvenue et bon travail en altitude !
Le refuge était bien studieux hier après mid. Nous accueillons pour deux jours une séquence formation de la FFCAM pour les encadrants "Terrain Montagne". Bienvenue et bon travail en altitude !

Lundi 2 juillet :

à 4h30,

il fait encore chaud (6,8°), seuls quelques petits cirrus circulent dans un ciel bien étoilé. Le regel de la neige est médiocre. La cordée qui envisageait de tenter le "Z" a renoncé. Concernant cette face nord, les infos convergent, il semblerait que les grands itinéraires neige ou mixte ("Z", Gravelotte, Biju....) soient déjà trop secs, au moins dans les parties basses.

Les cordées engagées hier dans la Traversée des Arêtes de la Meije ont eu d'excellentes conditions, c'était "absolument grandiose" nous ont ils dit au téléphone. Ce matin ce sont 4 cordées qui sont parties chevaucher tout là haut le sommet du Grand Pic et les 5 dents des Arêtes de la Meije. 

Hier nous avons observé la redescente d'une cordée depuis le sommet, le soir nous avons suivi leurs loupiottes jusque dans le couloir Duhamel. A minuit ne les voyant toujours pas arriver, nous avons laisser les lumières du  refuge allumées avec de l'eau et quelques vivres. A 3h30 toujours sans nouvelles nous imaginons qu'ils se sont arrêtés pour un bivouac improvisé. Nous demandons aux guides qui partent pour la Meije de nous avertir dès qu'ils rentrent en contact avec la cordée descendante. Juste avant 5h, appel radio rassurant d'un des guides, il vient d'apercevoir la cordée dans le couloir. Il va aller à leur rencontre.

Nous les accueillerons au refuge tout à l'heure, après 26 ou 27h passées sur la Meije.

Bonne journée

Vers 3500m avec le soleil matinal qui illumine les sommets... en montant vers l'arête Nord-Est du Râteau, au départ du Promontoire. Une très belle course d'alpinisme pas trop difficile. Et magnifique ! Photo Pauline. Merci.
Vers 3500m avec le soleil matinal qui illumine les sommets... en montant vers l'arête Nord-Est du Râteau, au départ du Promontoire. Une très belle course d'alpinisme pas trop difficile. Et magnifique ! Photo Pauline. Merci.

Dimanche 1er juillet :

à 4h,

il fait vraiment chaud (+7° !!) à 3100m. Le regel de la neige est mauvais. En me levant à 3h15, je retrouve sur la terrasse les 3 jeunes que nous avions réveillé à 1h30 pour aller au "Z" . Ils ont renoncé à la face Nord à cause du regel inexistant. Une autre cordée également levée à 1h30  est malgré tout partie voir pour éventuellement remonter le Couloir Gravelotte... (à suivre). En ce moment 5 cordées se préparent pour réaliser la Traversée des Arêtes de la Meije (en très bonnes conditions). Une à une les cordées partent à la lueur des frontales... Une cordée vient de partir pour la Directe Sud du Grand Pic ("Pierre Allain") et un jeune couple finit son petit-déjeuner avant de monter vers le sommet du Râteau par l'Arête Nord-Est. A 6h30 nous réveillerons la cordée qui va grimper "l'Horreur du Bide" une voie de 600m récemment rééquipée en facette sud-ouest.

En début de nuit nous avons attendu une cordée de jeunes qui est arrivée, bien "cuite", à 23h30 en redescendant du sommet de la Meije...

Dés que le jour se lève, je dois faire un aller et retour à la Bérarde pour descendre des "Bags" vides (les gros sacs de transport des charges sous l'hélico). Nous en aurons besoin en bas pour l'héliportage prévu jeudi 5 juillet au matin

Bonne journée

Sur la Traversée de la Meije, une cordée arrive à la Bréche du Glacier Carré vers 3750m. A gauche mille mètres plus bas le vallon des Etançons en dessous du glacier Carré et à droite le début de la face Nord. Photo Jean Fourmont. Merci.
Sur la Traversée de la Meije, une cordée arrive à la Bréche du Glacier Carré vers 3750m. A gauche mille mètres plus bas le vallon des Etançons en dessous du glacier Carré et à droite le début de la face Nord. Photo Jean Fourmont. Merci.

Samedi 30 juin :

à 9h,

il fait 4,8° avec un grand soleil sur l'Oisans !

Lors du planteur/breafing hier soir, tout le refuge a applaudi... Emily qui réalisait ici sa première course d'alpinisme. Avec son guide elle a grimpé les Enfetchores depuis la Grave, redescendu la brèche de la Meije jusqu'au Promontoire. Et ce matin à 5h elle est partie en crampons vers le Col du Pavé en longeant cette impressionnante face Sud de la Meije. A 8h30 nous les avons aperçu à 3550m en haut du Col juste avant de basculer vers le refuge du Pavé. Deuxième applaudissement hier soir pour Laurent : il y a 45 ans Laurent avait grimpé jusqu'à la Brèche de la Meije. Depuis la Meije l'a toujours fait rêver, depuis il a réalisé de nombreux sommets dans le Mont-Blanc, les Écrins, à l'étranger, mais depuis 45 ans il rêvait de pouvoir réaliser un jour la Traversée des Arêtes de la Meije. Ce matin à 4h en partant avec son guide, l'émotion était très forte, il m'a embrassé, juste à la porte du refuge, puis ils sont partis à la frontale vers la Grande Reine, vers cette course mythique et magnifique... En ce moment ils approchent du sommet !

Une autre cordée avec guide s'est engagée pour la "Pierre Allain", trois autres cordées pour la Traversée de la Meije.

Bon et grand voyage d'altitude à vous tous !

Hier matin, sur le glacier en montant, depuis le Promontoire, vers l'Arête Nord-est du Râteau. Le soleil à l'horizon distille ses premiers rayons de couleurs, sous le regard de l'imposante face Nord de la Meije. Des moments de rêve... Photo Pauline.
Hier matin, sur le glacier en montant, depuis le Promontoire, vers l'Arête Nord-est du Râteau. Le soleil à l'horizon distille ses premiers rayons de couleurs, sous le regard de l'imposante face Nord de la Meije. Des moments de rêve... Photo Pauline.

Vendredi 29 juin :

à 7h,

il fait 3°, le ciel est bleu au-dessus des vallées mais de petits cumulus encombrent les sommets. En milieu de nuit il a plu (un peu) au moins jusqu'à 4000m... Cette nuit et ce matin des cordées se sont engagées pour la "Pierre Allain" sur la Grand Pic (en très bonnes conditions), pour la Traversée de la Meije (très bonnes aussi), pour le le Col et le refuge du Pavé. Pauline (stagiaire "Refuges Sentinelles", voir le post d'hier) et Noé sont partis vers le Râteau-Est par l'arête Nord-est.

Depuis notre terrasse à 3100m, nous observons quotidiennement l'évolution du manteau neigeux d'altitude et nous sommes marqués par la rapidité de son évolution : au mois d'avril et encore jusqu'à la mi-mai, je confirme que nous n'avions pas vu autant de quantités de neige (au moins depuis dix ans et sans doute plus...) ! Tout le monde a qualifié l'enneigement 2018 d'exceptionnel.

Mais depuis, en un peu plus d'un mois, l’extrême rapidité de la fonte est impressionnante !! Par exemple, il est possible ce 29 juin dans le Vallon des Étançons d'accéder quasi à sec jusqu'à 2900m par la crête de la moraine. Le versant Sud de la brèche de la Meije (3457m) passe encore avec un peu de neige mais probablement seulement pour 3 ou 4 jours encore. Alors que ces derniers étés la neige était parfois présente jusqu'à mi-juillet au moins... La face sud de la Meije est sèche comme une mi-juillet. Les itinéraires en face nord seront sans doute beaucoup plus difficiles d'accès dans quelques jours. Et même sur certains glaciers la glace grise apparaît comme sur celui qui descend du Râteau, juste devant nos yeux... Le manteau neigeux encore épais notamment dans les combes est étonnant et pourrait faire penser aux glaciers d'Amérique du sud : la neige de surface est fortement ravinée par la fonte et des cuvettes se creusent  un peu partout.

Je n'avais jamais vu autant de neige au printemps mais je n'ai jamais vu une fonte aussi rapide avant l'été !

Bonne journée,

Après les gros travaux de purge suite aux chutes de blocs sur le refuge (à l'automne dernier) et alors que la neige vient de fondre, nous sommes montés fignoler le nettoyage du coté de la bréche du Crapaud. Frédi est à la barre à mine...
Après les gros travaux de purge suite aux chutes de blocs sur le refuge (à l'automne dernier) et alors que la neige vient de fondre, nous sommes montés fignoler le nettoyage du coté de la bréche du Crapaud. Frédi est à la barre à mine...
... puis au balais...  entre les dents !
... puis au balais... entre les dents !

Jeudi 28 juin :

à 10h,

il est bien tard... mais cette nuit nous n'avons pas eu de cordées en retours nocturnes(!) et seulement deux horaires de réveils (1h30 pour le "Z", 3h30 pour 4 cordées engagées sur la Traversée de la Meije), alors ce matin on s'est pris un peu de... repos-grasse-mat'.

Les conditions sont excellentes sur la Traversée de la Meije et la face Sud . En face Nord, le "Z" et le Gravelotte passent encore bien mais de plus en plus "techniques". Toutes les courses glacières autour de la Meije sont encore en très bonnes conditions.

Depuis quelques jours, Pauline Muller est avec moi au refuge. Avec 6 autres stagiaires du Programme "refuges sentinelles", Pauline va réaliser tout l'été des séjours d'observations et de rencontres, de refuge en refuge, dans tout le Massif des Écrins. Ce programme de recherche appelé "RefLab" est co-piloté par le Labex-Item des universités de Grenoble et le Parc national des Ecrins.

"Refuges Sentinelles/Reflab" "vise à développer un dispositif expérimental d’observation du changement en haute montagne basé sur le refuge comme lieu de mesure, d’observation, de travail et d’échanges entre sciences de la nature et de la société, en prenant en compte à la fois les processus géophysiques, climatiques et biologiques et les pratiques touristiques et sportives."

Dans les refuges de l'Oisans, cet été vous pourrez rencontrer ces étudiants, réservez leurs un excellent accueil ! Merci !

Bonne journée

Mercredi 27 juin :

à 7h30,

il fait doux (4,2°) et avec toujours ce grand beau temps sur l'Oisans (avec un regel correct de la neige).

Si les chaleurs actuelles font bien sécher les parois rocheuses en face Sud, elles transforment assez rapidement les conditions des faces Nord d'altitude. Le "Z" qui était jusqu'à peu dit "facile" au vu de l'enneigement devient de plus en plus "technique". Simon qui était dans le "Z" lundi nous écrit "la voie est en conditions goulotte maintenant, c'est à dire avec des longueurs de glace/mixte (3/3+)" pour atteindre les branches inférieure et supérieure, qui elles, sont encore en neige. Merci pour tous les retours d'infos. Ces conditions pourraient se maintenir encore jusqu'au week-end (à suivre).

Sur la Meije (et au refuge) les nuits se suivent et se ressemblent en cette belle période météo. Hier soir, quatre heures après le dîner, vers 22h30, deux cordées sont arrivées au refuge par "le haut" en redescente de la Meije. Une autre cordée engagée dans le "Z" était encore vers 3500m. Nous les avons accueilli à 4h ce matin lorsque nous faisions déjeuner les cordées en partance pour la Traversée de la Meije. Deux heures et demi plus tôt (donc à 1h30) c'était le réveil d'une cordée pour le "Z", puis à 5h le réveil de deux cordées actuellement sur le Tour de la Meije par le couloir du Serret du Savon. Et à 7h, trois passagers se sont préparés pour monter jusqu'à la brèche de la Meije.

Belle journée (ou bon repos !) à toutes et tous.

Les glaciers sont encore bien couverts de neige. Une neige étonnamment sculptée ! C'est sans doute l'enchainement: sable du Sahara déposé par le fort vent du Sud, pluies orageuses puis soleil chaud qui a fait ainsi fondre et ruisseler les surfaces....
Les glaciers sont encore bien couverts de neige. Une neige étonnamment sculptée ! C'est sans doute l'enchainement: sable du Sahara déposé par le fort vent du Sud, pluies orageuses puis soleil chaud qui a fait ainsi fondre et ruisseler les surfaces....

Mardi 26 juin :

à 4h,

il fait 0,6° avec un ciel tout étoilé et donc un très bon regel de la neige. La lune magnifique diffuse une clarté qui fait presque scintiller les montagnes et la neige...

Vers 23h, c'est mon coucher en laissant la lumière du refuge allumée et la consigne, pour la cordée de retour de la "Pierre Allain" encore en haut du Couloir Duhamel, de nous réveiller dès leur arrivée. A 1h15 lever pour le petit déjeuner de la cordée qui va partir pour le "Z" en face Nord. J'aperçois les petites loupiottes de la cordée du Duhamel beaucoup trop bas dans le Couloir. La cordée en galère étant Espagnole, je profite de la présence de l’Équipe Féminine d'alpinisme d'Espagne pour réveiller un guide. Il essaye de rentrer en contact avec eux, avec peu de succès, puis il décide de monter avec une cordée à leur rencontre pour les aider à sortir de ce mauvais pas. A 3h, deux cordées se lèvent pour le petit déj avant de s'engager dans la Traversée de la Meije,  deux autres pour la "Pierre Allain" (ou Directe Sud du Grand Pic de la Meije). Le guide de la cordée de secours m'informe par radio : il est rentré en contact oral et visuel avec la cordée du Duhamel. Je vais les attendre ici mais sans doute pas avant 5h... ou plus (et ils n'auront pas encore dîner...).

La nuit est déjà courte, on se relaie pour veiller.

à 6h,

les deux cordées (de secours et secourue) mettent le pied à terre sur la terrasse du Promontoire. Après 26h de course, on les entends rire de joie et les couleurs du lever du jour éclaircissent leurs visages. Un bon "dîner matinal" puis les cordées iront se reposer avant de retourner grimper... plus tranquillement.

Hier nous avons fait un petit ménage dans les rochers juste au dessus du refuge. Pour voir le petit album photos, c'est par ici.

Bonne journée

Deuxième journée sur la Meije (et au refuge) pour l'Equipe Nationale Féminine Espagnole d'alpinisme. Ce matin elles devraient rejoindre l'Aigle par le "Z" en face Nord et par la "Pierre Allain" en face Sud. Merci à vous toutes (et aux guides).
Deuxième journée sur la Meije (et au refuge) pour l'Equipe Nationale Féminine Espagnole d'alpinisme. Ce matin elles devraient rejoindre l'Aigle par le "Z" en face Nord et par la "Pierre Allain" en face Sud. Merci à vous toutes (et aux guides).

Lundi 25 juin :

à 6h,

il fait moins 1°, le lever du jour est magnifique au dessus d'une mer de nuages qui culmine, plus bas, vers 2800m.

Nous avons le grand plaisir d'accueillir au Promontoire et pendant 2 jours, l'équipe Nationale Espagnole Féminine d'Alpinisme. Avec les guides, elles vont être 9 à grimper sur la Meije ces jours-ci. Profitez en bien !

Cette nuit une première cordée (avec guide) est partie pour la Traversée des Arêtes de la Meije (en très bonnes conditions). Une deuxième est engagée dans la "Pierre Allain" en face Sud du Grand Pic de la Meije (top conditions), une troisième va part pour la voie normale jusqu'au sommet de la Meije, une quatrième est au petit-déjeuner avant de rejoindre le refuge de l'Aigle par le Tour de la Meije (Serret du Savon). Vers 7h deux cordées se prépareront pour aller grimper les belles voies équipées en facette Sud-Ouest "Nous partirons dans l'Ivresse" (450m) et "Reine de la nuit" (300m).  Un randonneur va rester un peu ici profiter du lever de soleil sur l'Oisans, après le départ des cordées un peu partout sur la montagne...

La FFCAM vient de publier l'offre de gardiennage pour engager le recrutement des gardiens qui nous succéderont au Promontoire en 2019.... Même si c'est une décision complétement assumée de notre part, il y a quand même une petite émotion...

Merci pour ce compte-rendu de la Traversée de la Meije sur Camptocamp.

Bonne journée...

Sur la Traversée de la Meije, le passage du Couloir Zsigmondy déjà avec quelques pas en glace. Photo prise ce samedi par la cordée de Jean Fourmont. Merci !
Sur la Traversée de la Meije, le passage du Couloir Zsigmondy déjà avec quelques pas en glace. Photo prise ce samedi par la cordée de Jean Fourmont. Merci !

Dimanche 24 juin :

à 1h du matin,

il fait 1° avec un ciel  bien étoilé. Pour vous en bas... c'est la fin de la soirée de samedi, pour nous ici c'est plutôt le début de la journée de dimanche. A 1h, trois cordées sont au petit-déjeuner, deux vont partir tenter le "Z" et une autre le couloir Gravelotte en Face Nord de la Meije. Dès qu'ils sont prêts je vais me recoucher (un peu). Prochain réveil à 3h pour la "Pierre Allain" (ou Directe Sud du Grand Pic) puis à 4h pour deux cordées : le Râteau par la Nord-Est et Pavé-Meije-Orientale. Enfin à 7h pour la Brèche de la Meije et pour un groupe de randonneurs monté partager l'ambiance de cet autre monde... Hier tout le monde s'était couché (tôt) après un apéro sur la terrasse au soleil couchant  et une soirée dans une ambiance bien sympa et fraternelle. Par ici la journée devrait être belle pour tous ! (Je finirai ce petit mot tout à l'heure... direction l'oreiller).......

à 6h45,

il fait toujours 1°, il y a juste quelques cirrus légers au-dessus de l'Oisans, le soleil est présent, au Sud nous apercevons une ligne de nuages plus épais.

Toutes les cordées sont bien parties et nos randonneurs sont au petit-déj, les yeux rivés tout là-haut pour tenter d'apercevoir les petits points qui grimpent dans ces immenses parois...

Pour les conditions des couloirs en face Nord, nous confirmons qu'elles sont excellentes, mais... par endroits le volume de neige n'est pas énorme (prévoir des broches courtes). Si les prévisions météo se confirmaient (beau et très chaud) il est possible que d'ici une semaine (début juillet ?) les conditions deviennent plus compliquées. Bref, les conditions sont excellentes... encore cette semaine (à confirmer).

Bonne journée

Juste avant 18h30 hier, le traditionnel planteur/breafing du Promontoire. A 3100m, en face Ouest du refuge avec les derniers rayons de soleil. Une chaleur humaine et une beauté des lieux, superbes !
Juste avant 18h30 hier, le traditionnel planteur/breafing du Promontoire. A 3100m, en face Ouest du refuge avec les derniers rayons de soleil. Une chaleur humaine et une beauté des lieux, superbes !

Samedi 23 juin :

à 8h,

il fait 0,7° et grand beau temps. Au lever du jour nous avions moins 0,5°. Le regel de la neige est excellent. Déjà hier quand je suis remonté de la vallée, la neige était déjà en regel en début de nuit aux alentours du refuge. A 1h30, une cordée s'est levée pour le "Z" en face Nord de la Meije et à 4h j'ai servi le petit déjeuner et pris le temps de discuter avec les deux cordées qui se sont lancées pour la Traversée des Arêtes la Meije (en bonnes conditions). A l'instant je viens de les apercevoir au-dessus du Pas du Chat et juste à l'attaque du Glacier Carré. Ce soir nous devrions accueillir au refuge une bonne dizaine de cordées pour la Nord-Est du Râteau, le Gravelotte, Pavé-Meije-Orientale, le "Z", la "Pierre Allain" ou en randonnée.

Merci pour ce compte-rendu du "Z" en face nord, sur camptocamp.

Profitez bien du soleil, bonne journée !

Souvent les cordées du Promontoire partent tôt, mais il arrive qu'elles fassent le choix de rester profiter de la matinée.... pour faire des exercices ou pour, ce que les alpinistes font rarement, savourer un long petit-déj au soleil sur la terrasse !
Souvent les cordées du Promontoire partent tôt, mais il arrive qu'elles fassent le choix de rester profiter de la matinée.... pour faire des exercices ou pour, ce que les alpinistes font rarement, savourer un long petit-déj au soleil sur la terrasse !

vendredi 22 juin:

à 9h30,

le calme règne au refuge et dans les Etançons, sous un beau soleil. Personne au refuge hier soir et 2 cordées ce soir, qui auront la Meije pour eux seuls demain. Royal! Le guide qui a fait la première traversée des arêtes de la Meije hier nous a rappelé (merci à lui!) pour nous donner ses impressions: globalement bon.

le rocher est sec dans la muraille Castelnau. Par contre c'est bien humide dans le couloir Duhamel et si il y a un regel la nuit, cela risque d'être verglacé. Le glacier Carré est tracé en rive droite (contre les rochers). Dans la face ouest du Grand Pic, on peut éviter la neige en grimpant sur l'arête, bien à gauche, mais ça reste quand même un peu humide et mixte par endroits. Les câbles de la brèche Zsigmondy ressortent par intermittences. Sur les arêtes, ambiance magnifique, tout en neige, mais avec quelques passages expo quand même. Se méfier par manque de regel ou horaire tardif. La descente du Doigt de dieu ne pose pas de problème et la rimaye passe bien avec un rappel de 40 ou 50 m. Nous avons souffert du manque de regel ces deux derniers jours, car les début de nuit étaient bâchées. Mais ce weekend, les conditions de neige devraient s’améliorer, avec un isotherme moins haut et à priori, des nuits claires.

Bonne journée

quand il n'y a personne au refuge, les chocards prennent leurs aises!
quand il n'y a personne au refuge, les chocards prennent leurs aises!

Jeudi 21 juin:

à 4h,

Pour ce premier jour de l'été, les températures sont douces...4,8° à 3h30! Et le regel n'est pas très bon car la nuit fut  en partie couverte. Le grand beau temps  est  maintenant revenu sur l'Oisans mais la cordée pour la face nord (le Z)  a préféré décaler son réveil, elle est actuellement entrain de partir pour la première Traversée des arêtes de la Meije de la saison 2018. Certainement la bonne décision, sans regel. Et une ambiance magique assurée avec les arêtes en neige! Notre deuxième cordée va également rejoindre le refuge de l'Aigle mais par la brèche de la Meije et le Serret du Savon. Espérons que cette fin de nuit, toute étoilée, va ressaisir un peu le manteau.

Ce soir personne au refuge, ce qui va nous permettre peut être d'aller faire un petit tour.

Frédi est descendu pour passer une journée à Autrans (Vercors) avec les jeunes en formation pour le métier de gardiens de refuge. Il remonte demain.

C'est Noé et Pauline qui le remplace au refuge.

Bonne journée.

Premières lueurs sur le Râteau Est ce matin
Premières lueurs sur le Râteau Est ce matin

Mercredi 20 juin :

à 5h,

il fait très doux (4,3°) des petits nuages d'altitude se sont installés avec le lever du jour. Cette nuit je me suis endormi dehors sur la terrasse. Au dessus de la Meije gigantesque monument dans la pénombre, la voûte céleste était parsemée d'étoiles, certaines bien brillantes, d'autres scintillantes ou encore tout juste perceptibles. Sentiment d'une grande sérénité qui a emplit mes yeux, mon esprit, mon corps. C'était juste majestueux !

Je me suis dit que toutes les cabanes d'altitude devraient avoir des terrasses pour que les gardiens de refuges puissent proposer matelas et duvets à ceux qui voudraient vivre ces moments là, d'une grande simplicité mais sacrément forts.

Les cordées parties hier sous les étoiles pour la face Nord et le "Z" m'ont rappelées (merci !) : les conditions de l'accès, dans la voie et sur les arêtes sont excellentes !

Les 3 jeunes engagés depuis hier 3h30 dans l'enchaînement Pierre Allain jusqu'aux vires du glacier Carré puis "Mitchka" jusqu'au sommet du Grand Pic sont rentrés au refuge vers 19h30. Un peu fatigués mais contents, tout l'itinéraire est en bonnes conditions, seule la cheminée verte est encore glacée, mais elle peut s'éviter. Tous les retours d'informations confirment que la Traversée de la Meije est maintenant bien réalisable en bonnes conditions.

Ce matin 3 alpinistes avec guide se sont engagés pour la Nord-Est du Râteau. Des randonneurs viennent juste de se lever pour assister au lever du soleil sur les sommets de l'Oisans...

Bonne journée

Tout là-haut à près de 4000m, le sommet du Grand Pic de la Meije la brèche et la Dent Zsigmondy avec les derniers rayons de soleil et avant les étoiles...
Tout là-haut à près de 4000m, le sommet du Grand Pic de la Meije la brèche et la Dent Zsigmondy avec les derniers rayons de soleil et avant les étoiles...
La Grande Ruine entre nuages et soleil couchant, depuis la terrasse...
La Grande Ruine entre nuages et soleil couchant, depuis la terrasse...

Mardi 19 juin :

à 8h,

il fait doux (3,3° à 8h et 5° à 1h30) mais avec un magnifique ciel intégralement étoilé et donc un excellent rayonnement nocturne, le regel de la neige a été très bon. C'est bien pour les alpinistes qui ont pris le petit-déjeuner à 1h30 et en ce moment engagés en face Nord (sur le "Z") . Toutes les cordées du "Z" confirment des excellentes conditions. A 3h30 j'ai également servi le petit-déjeuner à 3 jeunes alpinistes qui tentent actuellement la face Sud du grand Pic de la Meije avec un enchaînement "Pierre Allain" jusqu'aux vires du Glacier Carré puis la partie haute de "Mitchka" (un itinéraire dur et soutenu, de 6b à 7a jusqu'à près de 4000m). Je vais suivre leur ascension aux jumelles. Ils doivent repasser au refuge à la descente. Je donnerai des nouvelles ici.

Ce soir j'accueille des randonneurs qui montent vivre une nuit au refuge perché au pied de la Meije, des cordées pour la brèche de la Meije, la Nord-Est du Râteau, le Tour de la Meije et pour le "Z".

Pour les infos sur les conditions voir ci-dessous le post d'hier.

Bonne journée

L'enneigement a été exceptionnel cet hiver. Au 19 juin en Oisans, il débute vers 2300m, il est très bon sur les glaciers et au-dessus de 2700/2800m. Entre 3 et 4000m, en face nord il est correct mais en face Sud, c'est déjà bien sec ! Le Grand Pic hier.
L'enneigement a été exceptionnel cet hiver. Au 19 juin en Oisans, il débute vers 2300m, il est très bon sur les glaciers et au-dessus de 2700/2800m. Entre 3 et 4000m, en face nord il est correct mais en face Sud, c'est déjà bien sec ! Le Grand Pic hier.

Lundi 18 juin :

à 8h,

il fait 1,7° et c'est "tempête de beau temps" sur l'Oisans. Pas un mini nuage, pas un brin de vent, c'est le règne du soleil ! Et si l'anticyclone avait la bonne idée de s'installer ? Cela fait 8 mois presque en continu qu'il se fait attendre...

Les conditions en haute montagne sont déjà bonnes à excellentes, c'est vrai de l'ensemble des courses glaciaires (il faut en profiter c'est rare de nos jours). Par ici c'est très bon pour la Nord-Est du Râteau, le Tour de la Meije, le Col du Pavé... Les hautes faces Nord sont également excellentes, le "Z" est moins difficile que d'habitude (très bonnes conditions), le Gravelotte, la Biju-Duval également...

Et plus étonnant les grandes faces rocheuses d'altitudes (pour certaines) sont déjà en conditions. Par ici, la Traversée de la Meije est déjà fréquentable (sec jusqu'au glacier Carré, la face ouest au-dessus du glacier Carré ainsi que les Arêtes de la Meije sont déjà fréquentées tous les jours par les cordées du "Z"). La Directe Sud du Grand Pic (Pierre-Allain) est aussi réalisable (en très grande partie sèche). La facette Sud-Ouest (l'Ivresse...) est aussi en condition.

Cette nuit a de nouveau été un peu agitée, vers 23h30 j'ai servi le dîner à une cordée en provenance du Râteau et à 1h30 j'ai fait le réveil pour le "Z" en face Nord. D'autres cordées se sont  levées avec le jour.

Merci au Pghm et à l'équipage de la Sécurité Civile de Grenoble que j'ai dû appeler hier après midi pour une évacuation (sans gravité) au niveau de la Muraille Castelnau. Le brouillard dans le Vallon et sur la face Sud de la Meije ont rendu cette intervention bien engagée... Grand merci à vous !

Bonne journée

Trois sujets dans cette emission "Grand Air" : 20 minutes avec les troupes de montagne, 10 aux Deux-Alpes puis à partir de 30' avec Frédi le gardien du Promontoire: les refuges, les montagnes autour de Grenoble, l'Oisans... un beau voyage (clic sur photo)
Trois sujets dans cette emission "Grand Air" : 20 minutes avec les troupes de montagne, 10 aux Deux-Alpes puis à partir de 30' avec Frédi le gardien du Promontoire: les refuges, les montagnes autour de Grenoble, l'Oisans... un beau voyage (clic sur photo)

Dimanche 17 juin :

à 8h30,

il fait 1,6°, les nuages ont disparu, le soleil est partout, il n'y a pas de vent et le regel de la neige a été très bon ! Le paradis sur terre...

Cette nuit l'ambiance m'a fait fortement penser aux périodes denses, comme en plein été : pendant le dîner avec une dizaine d'alpinistes, je surveille le Râteau, dès que les nuages me laissent de la visibilité. Ce n'est qu'une petite heure avant la nuit que la cordée attendue apparaît au sommet du Râteau Est. 23h, je laisse le refuge éclairé avec un petit mot et de l'eau. 1h15, je me lève pour préparer le petit-déjeuner des deux cordées qui vont monter vers le "Z" en face Nord. La cordée du Râteau n'est pas arrivée et aucune loupiottes à l'horizon. Vers 2h30 les cordées du "Z" vont les croiser sur le glacier. Je les accueille, ils sont bien "cuits" après 22h de course sur le Râteau. Ils retrouvent les couchages encore chauds des cordées précédentes. 4h30, c'est bientôt le réveil de la cordée du "Tour de la Meije" vers l'Aigle. 7h30, la journée démarre avec les randonneurs. C'est magnifique de partout (mais la nuit a été un peu courte...).

Hier matin vers 11h, la cordée qui est repassée au Promontoire après avoir réalisé le "Z" confirme : les conditions sont excellentes par bon regel !

Coté Sud la voie normale de la Meije est en condition jusqu'au Glacier Carré. Au-dessus il y a de la neige mais ça passe bien. Le câble du Zsigmondy est en partie sous la neige, les arêtes passent sans trop de difficultés mais ne se protègent pas facilement. La première Traversée de la Meije pourrait être réalisée sous peu ! De même pour la "Pierre Allain" sur le Grand Pic (à suivre).

Bonne journée.

Nuances de lumières et de couleurs à tous les étages. C'était ce matin juste après le lever du jour. Les rayons de soleil éclairent la très haute altitude , au-dessus des sommets qui captent les 1ères lueurs. La Bérarde est dans l'ombre sous les nuages.
Nuances de lumières et de couleurs à tous les étages. C'était ce matin juste après le lever du jour. Les rayons de soleil éclairent la très haute altitude , au-dessus des sommets qui captent les 1ères lueurs. La Bérarde est dans l'ombre sous les nuages.

Samedi 16 juin :

à 7h30,

il fait 1,7°, quelques petits nuages décoratifs jouent avec le soleil et les ombres... Belle ambiance de début d'été sur les hauts sommets de l'Oisans.

Hier soir, j'ai regretté... je quitte la Bérarde un peu tard, un petit coucou à mes collègues Sylvia et Charles au refuge du Chatelleret puis je reprends seul la montée vers le Promontoire. Le Vallon est complétement désert, j'aperçois quelques chamois qui jouent sur les flancs de la montagne. De petits nuages montent doucement le long de la toujours impressionnante face Sud de la Meije. Mais avant de se cacher et de laisser place à la nuit, les derniers rayons de soleil enflamment littéralement ces belles écharpes nuageuses... Elles en deviennent intégralement orangées, dorées. Et juste là sur son arête du Promontoire, le refuge resplendit perché dans cette folle ambiance. Oui j'ai un peu regretté, toute cette magie n'était que pour... moi ! Mon appareil photo resté là haut dans la cabane. Mon envie de partage restera dans ma mémoire et ces quelques mots...

J'ai retrouvé "mon"  refuge au moment où la nuit a enveloppé la montagne.

Pour la montée, la première moitié de la moraine peut se gravir à sec. Toute la suite est en neige (prévoir des crampons en cas de regel de la neige). Le guide qui était hier dans le "Z" en face nord m'a rappelé pour partager les conditions : globalement avec un bon regel nocturne, c'était très bon, voir excellent. Et la trace est refaite jusqu'à l'attaque. En haut il y a beaucoup de neige, le câble du Zsigmondy est en partie caché. Sur le parcours des arêtes, relativement aisé, la protection n'est parfois pas évidente. Sinon c'est tout bon.

Bon weekend

Branche inférieure du "Z" en face Nord de la Meije. Photo du weekend dernier. Merci Xavier Stihle.
Branche inférieure du "Z" en face Nord de la Meije. Photo du weekend dernier. Merci Xavier Stihle.

Vendredi 15 juin :

à 8h

depuis Chamonix où nous avons clos hier soir une très belle "4th Sustainable Summits Conférence" devant plus de 300 participants de 16 pays. Avec également une soirée débat jeudi soir, pour préparer l'inscription du Pays du Mont Blanc au patrimoine Mondial de l'Unesco, en présence de  200 acteurs de la vallée et du Massif.

Je quitte ce matin Cham pour rejoindre Grenoble puis la Bérarde et je remonte ce soir au Promontoire. Le "Z" et le Gravelotte ont été réalisés hier. Je partagerai plus d'infos demain matin sur le "En Direct" depuis là-haut.

Bonne journée

Moments de débats avec 300 montagnards venus de 16 pays. C'était cette semaine au Majestic de Chamonix pour les "4th Sustainable Summits Conférence". Une belle dynamique est engagée... à suivre !
Moments de débats avec 300 montagnards venus de 16 pays. C'était cette semaine au Majestic de Chamonix pour les "4th Sustainable Summits Conférence". Une belle dynamique est engagée... à suivre !

Lundi 11 juin :

à 10h30

depuis la vallée (où il pleut).

Les retours sur les courses du weekend :

attention en altitude, le manteau neigeux n'est pas encore dense et ne porte pas bien lorsqu'il n'y pas eu un bon regel nocturne. Les cordées l'ont vécu sur le Col du Pavé (belle tranchée) sur le "Z" en face Nord avec une réalisation, bien "physique" (brassage parfois jusqu'à mi-cuisse). Le Gravelotte est aussi très délicat par mauvais regel (4 longueurs en glace mais le reste en neige), réalisé par 5 cordées dans le weekend ! Pour l’accès au pied de la face Nord, la trace est faite (là aussi il a fallu brasser, merci aux premières cordées).

Merci pour ce compte-rendu du "Z" sur Camptocamp.

La cordée qui s'est engagée dans "Nous partirons dans l'Ivresse" en facette Sud-Ouest a, comme annoncé, grimpé les deux premières longueurs mouillées. Au-dessus de la banquette en 3, les longueurs sont sèches. La cordée a dû redescendre à mi-parcours (horaire tardif).

La météo annoncée est encore très instable pour cette semaine et nous n'avons pas de réservation avant le weekend prochain. Nous sommes donc redescendus, nous remonterons, cette fois en continu, à partir de samedi 16 juin.

Cette semaine, je monte à Chamonix pour participer au "4th Sustainable Summits Conférence".

Bonne semaine !

Cette semaine,

270 alpinistes, chercheurs, acteurs de la montagne du monde entier se retrouvent pour la "4th Sustainable Summits Conférence" à Chamonix.

Pendant 3 jours nous allons échanger, travailler sur l'avenir des hautes montagnes du monde. Dans ce cadre vous êtes invités à participer le mercredi soir à la soirée débat "Mont-Blanc et Unesco".

 

Dimanche 10 juin:

à 5h30,

il fait 1,4°. Le beau temps de la nuit et du petit matin est en train de se voiler par le sud. Hier, première soirée de la saison estivale avec 19 personnes ayant des projets variés: des randonneurs venus s’acclimater, des grimpeurs pour "Nous partirons dans l'ivresse", une cordée pour le "Z" en face Nord et le GFHM (Groupe Féminin de Haute Montagne) parti pour Pavé-Meije orientale,  et qui a finalement  basculé sur le refuge du Pavé, après avoir bien brassé et tracé la montée versant ouest du col du Pavé... Depuis le milieu de la nuit les réveils se sont enchaînés !

Hier, une cordée s'est engagée dans le Couloir Gravelotte puis a traversé les arêtes de la Meije. Les conditions semblent correctes en face Nord, avec une alternance de neige ferme et de zones où la glace n'est pas loin. Par contre, s'il n'y a pas de traces, les approches des voies en nord sont encore laborieuses à pied. Le groupe qui est arrivé de l'Aigle par le Serret du Savon et la Brèche de la Meije a beaucoup brassé, parfois jusqu'au genoux, dans une neige croûtée...

Nous aurons des infos sur le "Z" dans la journée (ils ont prévu de redescendre par le Promontoire). En attendant, merci à Seb Escande (guide) pour les photos de la face Nord, prises hier (voir ci-dessous). D’apparence les conditions dans le Z semblent très correctes, avec les goulottes du bas relativement fournies. A confirmer.

Bonne journée

Les goulottes inferieures du Z, face nord de la Meije, le 9/06/18. Photo Seb Escande. Merci !
Les goulottes inferieures du Z, face nord de la Meije, le 9/06/18. Photo Seb Escande. Merci !
Le Gravelotte, face nord de la Meije, le 9/06/18. Photo Seb Escande
Le Gravelotte, face nord de la Meije, le 9/06/18. Photo Seb Escande

Samedi 9 juin :

à 7h,

il fait 1° et c'est le grand beau temps.... (enfin, mais ça ne devrait pas durer !).

Le regel de la neige est bon. De bonnes conditions pour les courses glaciaires. Le soleil annoncé devrait continuer à sécher les faces Sud (voir nos observations sur les conditions dans mon post d'hier, ci-dessous).

Hier il n'y avait personne dans le Vallon (juste nos collègues gardiens qui sont montés au Chatelleret) nous avons consacré la journée à de l'entretien des équipements du refuge, avant le début de la saison estivale.

Ce soir nous accueillons nos premiers passagers de l'été 2018, une cordée qui devrait grimper demain "Nous partirons dans l'Ivresse", des randonneurs qui montent partager une nuit au Promontoire, une cordée qui va tenter le "Z" en face Nord et le GFHM (Groupe Féminin de Haute Montagne) qui va arriver de l'Aigle pour se diriger demain vers le Pavé.

A partir de la fin de la semaine prochaine (16 juin) tous les refuges de l'Oisans seront gardés.

Bonnes courses à toutes et tous !

Bon weekend

En photo, notre réveil en soleil, ce matin ! Oh ça fait du bien !

Vendredi 8 juin :

à 9h,

il fait 2° avec un ciel plutôt dégagé et du soleil. Les alto-cumulus sont plus présents au Sud. Et bonne nouvelle, le regel nocturne de la neige a été correct, contrairement aux derniers jours.

Quelques observations sur les conditions de la montagne :

- Pour monter depuis la Bérarde. Le sentier est sec jusqu'à près de 2000m (sauf traversées de dépôts d'avalanche). Entre 2000m et 2225m (refuge du Chatelleret) on peut soit suivre les traces sur la neige, soit suivre le sentier qui est mi-sec/mi-névés. Au dessus de 2225m et jusqu'au Promontoire, c'est quasiment tout en neige. Prévoir des crampons en cas de regel de la neige.

- Voie normale de la Meije. Des névés dans le couloir Duhamel. Entre la Muraille Castelnau et le Pas du Chat, c'est plutôt sec avec encore des traces de neige. Sur la face Ouest du Grand Pic au dessus du glacier Carré, c'est blanchi. Les Arêtes doivent être en bonnes conditions. Si le soleil revient, la voie normale pourrait assez rapidement être en conditions.

- Face Sud du Grand Pic (Pierre Allain). Quelques traces de neige, la cheminée Verte est enneigée. Mais il n'y a pas de grosses quantités de neige, un peu comme d'habitude à cette date. Voir la photo publiée hier (ci-dessous). Quelques jours de soleil devraient assez vite améliorer les conditions.

- Facette Sud-Ouest ("Nous partirons dans l'Ivresse"...). Les deux premières longueurs sont mouillées. La vire en 3 est partiellement dégagée et au dessus c'est bon, quelques heures de soleil seront suffisantes pour tout sécher.

- Face Nord de la Meije. Peu d'infos et aucune réalisation connue à ce jour. Mais nous "pensons" que les Corridors, la Biju-Duval, le Gravelotte doivent être en conditions. Plus d'incertitudes pour le "Z". Il devrait y avoir des tentatives ce weekend, nous partagerons les retours.

- Râteau par la Nord-est. Les conditions semblent bonnes.

- Pointe des Aigles. Les 3 ressauts sont bien fréquentables.

Et toutes les courses glaciaires (Col du Pavé, Tour de la Meije...) sont en bonnes conditions dès qu'il y a du regel nocturne.

Bonne journée,

Photo conditions ce vendredi matin : la face Nord de la Grande Ruine, au fond les Bans et au premier plan le Pic du Clos des Cavales.
Photo conditions ce vendredi matin : la face Nord de la Grande Ruine, au fond les Bans et au premier plan le Pic du Clos des Cavales.

Jeudi 7 juin :

à 16h30,

il fait 8°, il pleut et le tonnerre gronde sur l'Oisans.

Héliportage réussi avec un peu de chance !

Le récit : hier, nous doutions sérieusement au regard des prévisions météo. Malgré tout nous prenons la décisions que 5 amis (Pauline, Noé, Guillaume, Marion, Johannes) montent (hier après midi) au refuge pour réceptionner les charges ce jeudi matin et faire redescendre un bag de poubelles. Hier encore, je finis tous les approvisionnements (près de 2 tonnes). Ce matin comme prévu ça commence mal, à 5h il pleut à St Christophe en Oisans et le ciel est tout bouché. On verra bien... je monte à la Bérarde. Je retrouve Jean-Baptiste et deux jeunes en formation de gardien de refuge. Mathilde est là pour la Pilatte et Marielle pour le Soreiller. Deux heures de mise en place des charges. 7h15 coup de fil du pilote encore à sa base. Tout le monde doute... le ciel est bien ennuagé. Il essaye de venir. 7h30 il est passé, il nous dira après, que la vallée était bouchée et que c'était très très juste... Point radio, la Pilatte est dans la purée de pois et c'est bien bouché côté Soreiller. Les collègues au refuge annoncent que ça devrait passer.... C'est parti pour les 3 rotations au Promontoire. Bien pour les deux premières mais ça se rebouche... la troisième passe juste, juste. Quelques minutes après il neige sur le Promontoire et la Meije ! Le Soreiller est encore bouché mais il y a des trouées vers la Pilatte et les Bans. Là aussi ça passe mais bien bousculé. Et le Soreiller se dégage à son tour.... Après avoir rangé en bas et remercié nos deux jeunes en formation nous prenons la direction de la Meije. Après le Chatelleret nous croisons 3 de nos amis qui après avoir réceptionné les charges, redescendent (2 à skis, une à pied). La montée est toute en neige entre Chatelleret et Promontoire, nous arrivons avec un bon rayon de soleil. Le temps de boire une bière... il se met à neiger puis à pleuvoir avec de gros nuages noirs et le tonnerre. Opération réussie, nous sommes là haut ! Un grand merci à tous !

Demain matin, ici, nous ferons le point sur les conditions observées.

Bonne soirée

La Meije, ce midi. Si l'enneigement est encore très important au sol, les parois exposées au Sud ne sont pas plus enneigées que d'habitude à cette date. La chaleur, la pluie et le soleil (un peu) se sont bien complétés pour commencer à "sécher" le rocher.
La Meije, ce midi. Si l'enneigement est encore très important au sol, les parois exposées au Sud ne sont pas plus enneigées que d'habitude à cette date. La chaleur, la pluie et le soleil (un peu) se sont bien complétés pour commencer à "sécher" le rocher.

Mercredi 6 juin :

à 6h

depuis la vallée où ce matin "exceptionnellement" les éclaircies dominent.

Ça y est, c'est parti... ce soir la Bérarde et demain matin les héliportages avant de monter en matinée "chez nous" là haut, perché sur la Meije. Ma saison d'été démarre, sans doute très doucement au vu des prévisions météo encore bien orageuses pour les jours à venir.

Demain depuis le refuge, j'essaierai de partager ce que je verrai des conditions de la montagne.

Bonne journée

Après 9 mois de quasi totale solitude... la Meije va petit à petit retrouver ses microscopiques alpinistes qui vont s'engager pour de grandes aventures sur ses faces, parfois impressionnantes ! Dès que la météo le veut bien... bel été  à toutes et tous !
Après 9 mois de quasi totale solitude... la Meije va petit à petit retrouver ses microscopiques alpinistes qui vont s'engager pour de grandes aventures sur ses faces, parfois impressionnantes ! Dès que la météo le veut bien... bel été à toutes et tous !

Dimanche 3 juin :

à 5h30,

depuis la vallée où de forts orages ont éclaté en début de nuit.

Je suis de nouveau à fond dans les préparatifs : lundi et mardi... journées approvisionnement. Mercredi c'est la montée à la Bérarde et jeudi matin à la première heure ce seront les héliportages avant que je rejoigne le refuge en fin de matinée. Et c'est parti pour ma dixième saison d'été au Promontoire ! Avec une passion toujours aussi intense !

Et cette année, une nouvelle expérience. Des jeunes artistes ont crée une association "L'Envers des Pentes" pour encourager la tenue de résidences d'artistes en refuge de montagne. La première session va se dérouler en août au refuge du Promontoire. Cette jeune association a besoin d'être soutenue. Ils ont lancé un financement participatif , n'hésitez pas !

Bonne journée

Vendredi 1er juin :

depuis la vallée (encore nuageuse...).

Tous les refuges Oisans/Écrins seront gardés à partir de la mi-juin et pour toute la saison estivale (sauf Temple-Écrins qui devrait ouvrir après le 20 juin à la fin des gros travaux de rénovation). Pour le Promontoire nous faisons un héliportage le jeudi 7 juin, nous restons ouvert les 8, 9 et 10 juin puis nous remonterons en continu à partir du samedi 16 juin et jusqu'en septembre.

Les 12/13/14 juin je participerai à Chamonix à la 4éme "Sustainable Summits Conference" (voir la vidéo ci-dessous).

"L'un des derniers espaces de la planète où l'Homme ne fait que passer..."

Bonne journée,

Pour retrouver le "En Direct" du printemps 2018

c'est par ici