Pour partager (un peu plus) : le Livre d'Or  ou la page facebook.

Et une bonne gorgée de chiffres : en 1 an vous avez réalisé 223 000 visites sur le site internet du Promontoire,

avec 62 000 visiteurs différents et 325 000 pages visitées. Un grand merci à vous !

EN DIRECT

Refuge du Promontoire

Automne et hiver 2017/2018

Le refuge sera gardé à partir du 17 mars 2018

pour la saison de ski de rando !

Vendredi 17 novembre :

Depuis Freydières.

Nous sommes juste de retour des Rencontres de la Cinémathèque de Gap.

Avec une très belle soirée d'ouverture "spéciale Meije".

Devant une salle de plus de 1000 personnes (à guichets fermés !) "Les Enfants de la Meije" puis "Le Doigt de Dieu" y ont remporté un très chouette succès.

 

Un grand bravo à toute l'équipe du "Doigt de Dieu"

pour ces deux récompenses :

le prix de la Cinémathèque de Montagne de Gap.

Le prix du public au Festival du film d'aventure de la Rochelle

Bravo !!

 

Une semaines avant, les Rencontres Ciné-montagne 2017 de Grenoble ont également connu un record historique de fréquentation (20 000 spectateurs) ! 

Nous voudrions remercier et féliciter les organisateurs de ces Rencontres. Au delà des aventures racontées dans ces films... on sent monter une très FORTE ENVIE, d'expériences de vies simples et sobres, "hors de notre zone de confort" au cœur de montagnes sans aménagements, de relations humaines vraies, essentielles, en pleine nature. Du bonheur !

Merci à tous

Nath et Frédi

Prochain rendez vous au festival d'Autrans, début décembre !

Mercredi 8 novembre :

Depuis Freydières.

Participation exceptionnelle hier soir au Palais des sports de Grenoble

Nous étions près de 3200 spectateurs pour la soirée d'ouverture des Rencontres Ciné-Montagne avec la projection du "Doigt de Dieu" (à voir absolument !).

Merci à tous !

Bonne journée

Un Palais des Sports archi-plein ( tous les soirs de la semaine et certains après midi) pour les films de montagne... Bravo Grenoble !
Un Palais des Sports archi-plein ( tous les soirs de la semaine et certains après midi) pour les films de montagne... Bravo Grenoble !
Avec Yvan Estienne et toute l'équipe du "Doigt de Dieu", en tant que gardien du refuge du Promontoire, je me suis aussi retrouvé "projeté" sur l'écran géant du Palais des Sports de Grenoble...
Avec Yvan Estienne et toute l'équipe du "Doigt de Dieu", en tant que gardien du refuge du Promontoire, je me suis aussi retrouvé "projeté" sur l'écran géant du Palais des Sports de Grenoble...

 

Mardi 7 novembre :

à 7h30

depuis Freydières avec un peu de neige et un ciel couvert;

Après 12 jours au cœur de notre superbe grande nature, plutôt sauvage, entre Oisans, Camargue et Belledonne nous retrouvons la civilisation.

Et dès ce soir nous serons à la soirée d'ouverture des Rencontres Ciné-Montagne de Grenoble. Sur l'écran géant du Palais des Sports, avec une affluence annoncée de plus de 3000 personnes, nous partagerons le superbe film du "Doigt de Dieu" (à voir absolument... ce soir ou dès que possible). Hier soir j'étais invité sur TV Grenoble pour présenter le film (à partir de 17:00 minutes).

Bonne journée

Merci Abdou Martin (guide) pour ce superbe Doigt de Dieu. Comme une invitation à venir découvrir le très beau film du même nom ce soir aux Rencontres Ciné-Montagne de Grenoble.
Merci Abdou Martin (guide) pour ce superbe Doigt de Dieu. Comme une invitation à venir découvrir le très beau film du même nom ce soir aux Rencontres Ciné-Montagne de Grenoble.

Jeudi 26 octobre :

à 11h,

depuis Freydières où il fait très doux et grand beau temps.

Ça y est... c'est bon... !!! (trop bon !)

Ce matin nous avons un peu de mal à réaliser: ce qui nous a préoccupé et bien mobilisé depuis près de deux mois est fini et bien fini ! Des dizaines de mètres cubes de blocs qui menaçaient le refuge ont été purgés ou fixés, les parois, cabane de rangement et intérieurs du refuge complètement refaits... en un temps record.

 

Le 31 août après une soirée bien tourmentée, nous écrivions sur le "En Direct" :

"Il n'y avait aucune cordée ou randonneurs hier soir au Promontoire, seuls Guillaume mon aide gardien et Marion, stagiaire, étaient au refuge. A la tombée de la nuit, ils m'appellent très inquiets, plusieurs rochers viennent de tomber sur le refuge, apparemment en provenance de la "bosse" au dessus à droite du refuge. La petite cabane où nous rangeons le matériel est défoncée, un gros bloc a atterri sur la terrasse et d'autres blocs ont percuté le mur de la cuisine provoquant des dégâts importants, notamment a proximité des installations de gaz. Malgré le mauvais temps et la nuit, en lien avec les services de secours, je leur demande d'évacuer le refuge et de se réfugier au Chatelleret."

 

Moins de deux mois après, le refuge est prêt pour accueillir des randonneurs ou alpinistes et, dès le début du printemps, les skieurs de rando qui monteront nombreux en ces hauts lieux  !

Je l'ai déjà écrit, quand on est pas content on sait bien le dire mais là, franchement, la solidarité, la mobilisation de tous les acteurs, à tous les niveaux ont été exemplaires ! De la diffusion de l'info sur l'interdiction d'accès (mairie) au vol de reconnaissance (Sécurité Civile), de l'inspection par des géologues (SAGE) à l'expertise d'ingénieur bâtiment (SORAETEC), des autorisations et validations des travaux (préfecture, commune, conseil scientifique et direction du Parc National des Écrins) à la mobilisation de fonds (près de 90.000 euros FFCAM, préfecture, commune, Parc National), des 2 semaines de travaux des cordistes (CITEM) aux 3 semaines de réfection du bâtiment (B3D et Gobbo père et fils), du suivi attentif de l'évolution du temps (Météo-France) au travail précis des pilotes d'hélico (HDF), de la coordination de l'ensemble par la direction de la FFCAM et l'architecte (Jean-Marc Aufauvre) à la mobilisation des gardiens (Nath et Frédi), aide-gardienne (Marion), amis (... impossible de les citer tous) et enfants (Yoska, Leïla)... tout a fonctionné pour le mieux ! Un très très grand merci à tous !

Merci également à vous lecteurs du "En Direct" et amoureux de la montagne pour vos soutiens, vos messages très nombreux, et votre présence au travers de ce que nous partageons ensemble sur ce "En Direct".

 

Dès ce soir... nous partons pour dix jours de vacances !

Pour les "Alpins" nous pourrons nous croiser très bientôt dans les Rencontres du Cinéma de montagne (voir encadré ci-dessus)...

Et nous serons super contents de vous accueillir au refuge du Promontoire dès la mi-mars 2018 pour une belle, très belle saison de ski de rando.

Bonne journée à toutes et tous,

à bientôt....

Nath et Frédi

 VOIR le reportage

sur les purges de blocs juste au-dessus du refuge,

réalisé par FRANCE 3 Alpes

Mercredi 25 octobre :

à 8h,

il fait bien doux (3,6°) et toujours très beau temps sur l'Oisans. Ce dernier jour au refuge, nous n'aurons pas trop le temps de profiter du paysage, de l'ambiance extraordinaire de la haute montagne automnale... La journée va être très dense: pendant que l'équipe "Gobbo" fini les travaux en cuisine, il faut préparer le refuge pour qu'il passe l'hiver et ses tempêtes sans trop de dégâts et tout ranger pour, en Mars, accueillir les premiers skieurs de rando engagés dans le Tour de la Meije. Ce soir avant la nuit il faut que l'hélico puisse descendre tout le matériel du chantier... Nous retournons tout de suite au boulot !

A demain pour les dernières nouvelles de fin de chantier au Promontoire.

Préparation du  refuge pour l'hiver : hier avec Yoska, notre collègien de 13 ans, nous avons vérifier toutes les fixations des panneaux solaires installés sur le toit pour éviter que les tempêtes hivernales ne les emportent...
Préparation du refuge pour l'hiver : hier avec Yoska, notre collègien de 13 ans, nous avons vérifier toutes les fixations des panneaux solaires installés sur le toit pour éviter que les tempêtes hivernales ne les emportent...

Mardi 24 octobre :

à 11h,

il fait 1,6° avec le grand beau temps automnal de l'Oisans.

Cette nuit les travaux dans le refuge se sont poursuivis jusqu'à minuit et ont repris après le petit déjeuner de 7h. Toute l'équipe Gobbo, père et fils, est à fond pour réaménager la cuisine, l'entrée et le coin chauffage de la grande salle du refuge. Les travaux devraient finir dès ce mercredi soir... Avec Nathalie et nos enfants c'est toute une équipe d'amis de la Gelinotte qui est montée pour aider au nettoyage, rangement et mise en hivernage du refuge. Ce matin avec le lever du soleil, ils étaient comme hier lors de notre montée dans la neige, littéralement "scotchés" par l'incroyable beauté de ces hauts lieux. Des souvenirs forts pour toute une vie.... Un super merci à tous, Paula, Jo, Nathalia, Claudie, Marion, Prune et bien sur Leïla et Yoska...

Bonne journée à tous,

Au travail pour préparer la descente des charges que l'hélico devrait venir chercher mercredi soir. Il y a sans doute pire  comme cadre pour le boulot... C'était ce matin vers 9h30 sur la DZ du Promontoire.
Au travail pour préparer la descente des charges que l'hélico devrait venir chercher mercredi soir. Il y a sans doute pire comme cadre pour le boulot... C'était ce matin vers 9h30 sur la DZ du Promontoire.
A 3800m premier soleil de ce 24 octobre sur le sommet du Rateau.
A 3800m premier soleil de ce 24 octobre sur le sommet du Rateau.

Lundi 23 octobre :

à 16h30,

il a fait moins 10° en cette fin de nuit au niveau du Promontoire. Notre montée en cours de matinée a été bien fraîche mais... féerique et plus enneigée que ce que pensions. Au refuge nous avons 30 cm de neige récente. Les nuages et le vent ont bloqué jusqu'à 13h la montée en hélico des charges et de l'équipe qui doit poursuivre les travaux en intérieur. Tout le monde est maintenant bien arrivée et au boulot ! Nous mettrons plus d'infos demain matin,

bonne journée

Dimanche 22 octobre :

à 16h,

depuis Freydières où le temps est aux giboulées avec de l'air moins chaud et un peu de neige à partir de 2000m. Les prévisions météo pour cette nuit et demain matin sont humides, froides et ventées. Nous décalons la montée des charges de matériel en hélico à demain midi avec l'espoir d'une trouée (?). De notre coté nous monterons le matin avec Nathalie, des amis et nos enfants (et oui, ils sont en vacances et montent voir la fin des travaux au refuge avec aussi un petit coup de main pour le rangement !). Nous aurons très probablement un peu de neige durant presque toute la montée....

A demain midi depuis là haut !

 

Vendredi 20 octobre :

à 8h,

depuis Freydières où il fait beau temps.

Nous avons eu beaucoup de chance avec la météo mais aussi avec toutes les équipes qui ont fait un super boulot ! Deux chantiers sur les trois engagés au refuge sont terminés : les purges des blocs instables et la réfection des extérieurs du refuge endommagés. La semaine prochaine il reste à finir le troisième chantier : la réfection de la cuisine. Il faudra aussi tout ranger après 6 semaines de travaux et préparer le refuge pour la longue période hivernale tout seul là haut...

Nous remonterons donc lundi matin dans une ambiance plus fraîche et avec probablement un peu de neige sur tout le massif...

D'ici là, ce vendredi, je dois me rendre sur un autre site de travaux en montagne, d'un autre genre, celui du démontage de l'ancienne gare d'arrivée du téléphérique des glaciers au col du Midi non loin du refuge des Cosmiques dans le massif du Mont-Blanc.

Bonne journée et bon weekend

à lundi depuis tout là haut !

Avant hier soir depuis la terrasse du refuge du Promontoire : les couleurs du soleil couchant automnal sont justes magiques, magnifiques !
Avant hier soir depuis la terrasse du refuge du Promontoire : les couleurs du soleil couchant automnal sont justes magiques, magnifiques !

Jeudi 19 octobre : 

à 8h,

il fait 0°, le ciel se dégage doucement.

Cette nuit, des rafales de vent ont fait trembler le refuge. Ce matin, le vent a l'air de s'être un peu calmé, mais nous rappelle encore sa présence.

L'équipe se remet au travail sur les finitions avant de préparer la descente des matériaux cet après-midi. Tous les travaux extérieurs seront ainsi terminés dans un délai très court et surtout... avant la neige qui pourrait arriver ce weekend ! Un très grand merci à tous. Nous remonterons lundi au refuge, probablement enneigé (?), pour la dernière semaine de travaux, en intérieur, et la mise en hivernage du refuge.

Suite à la photo que nous avons publié ici mardi 17 octobre avec ces panneaux datant de 1929, retrouvés durant les travaux, vous avez été très nombreux à rechercher des informations sur le préfet Nano. Un grand merci à tous et plus particulièrement à Bruno Gardent, guide à la Grave, qui a retrouvé LE document qui explique l'origine de ce panneau (voir la copie du document extrait de "Chroniques Alpines" sous les petites photos des mains). Après sa mort en 1928, le préfet Nano a légué une somme de 4000 francs pour "l'amélioration ou l'entretien du refuge du Promontoire". A noter que Mr Nano "fervent alpiniste" avait été préfet de l'Isère jusqu'en 1901 l'année de la construction du 1er refuge du Promontoire. Nous remettrons la plaque sur un mur intérieur du refuge.

Bonne journée,

Ci-dessous:

"A l’œuvre 2" avec les mains de Christophe, Alexis et David de l'entreprise B3D, hier dans ou autour du refuge. Merci Marion pour les photos !

Extrait de "Chroniques Alpines" retrouvé par Bruno Gardent suite à la publication mardi 17 octobre sur le "En Direct" de la photo de panneaux de 1929 recupérés durant les travaux. Merci !
Extrait de "Chroniques Alpines" retrouvé par Bruno Gardent suite à la publication mardi 17 octobre sur le "En Direct" de la photo de panneaux de 1929 recupérés durant les travaux. Merci !

Mercredi 18 octobre :

Frédi est redescendu dans la vallée hier après-midi, je prends donc une fois de plus le relais jusqu'à demain. Marion

à 9h,

il fait 0,2° et toujours aussi beau dans les Écrins. 

Hier soir, l'équipe de B3D a décidé de s'occuper du repas: ils avaient monté lundi de quoi faire une fondue, on s'est bien régalés! Merci!

A part ça, les travaux avancent bien, pendant que l'un s'attelle à refaire la cloison nord du dortoir du Cheval Rouge, les deux autres commencent l'aménagement de la cabane de rangement: pour ce qui est de leurs missions, elles devraient donc toutes être terminées jeudi.

Il ne restera plus qu'à finir les travaux dans la cuisine (Gobbo père et fils devraient remonter la semaine prochaine) et, de notre côté, à faire le grand rangement afin que le refuge soit prêt à affronter l'hiver.

Bonne journée,

Mardi 17 octobre :

à 8h30,

il fait 3° et toujours beau. Il semblerait que la météo tourne pour cette fin de semaine avec du vent du Sud assez fort (50 à 70 km/h) dès jeudi puis peut-être (?) de la neige... Il faut finir tous les travaux extérieurs pour jeudi au plus tard... l'équipe de B3D est au boulot, merci à eux ! Il resterait ainsi les réaménagements intérieurs à réaliser la semaine prochaine.

Réflexe de gardien de refuge ? Vers minuit des faisceaux lumineux assez lointains ont fait pénétrer de faibles lueurs sur la plafond de ma chambre... le réveil a été immédiat et je suis allé regarder dehors depuis la terrasse: les deux loupiottes de la cordée que nous avions aperçu vers 20h30 sous le Pas du Chat sont là sous le glacier, ce sont eux qui avaient laissé du matériel de bivouac non loin du refuge et que nous n'avions pas réussi à repérer de la journée... ils étaient en fait en face Nord (sur la Directe ?) et sont redescendus par la voie normale puis, vers la Bérarde en milieu de nuit.

Bonne journée,

En déblayant sous le sol de la cabane de rangement l'équipe a retrouvé ces 2 panneaux plutôt bien conservés. Qui était ce préfet Nano ? Pourquoi cette plaque en 1929 ? Nous n'avons pas les moyens de rechercher de suite. Si vous avez des pistes ?
En déblayant sous le sol de la cabane de rangement l'équipe a retrouvé ces 2 panneaux plutôt bien conservés. Qui était ce préfet Nano ? Pourquoi cette plaque en 1929 ? Nous n'avons pas les moyens de rechercher de suite. Si vous avez des pistes ?

Lundi 16 octobre :

à 14h,

il fait toujours grand-beau-grand-chaud (9° !) à 3100m en Oisans.

Étonnant de retourner ainsi chaque semaine au refuge, d'habitude on s'y installe et on y reste. Tous les gardiens de refuge sont descendus depuis longtemps. Ces derniers jours il ne restait en montagne que Marie, la gardienne de Temple-Écrins et Mélanie, la gardienne de l'Olan. Mais toutes les deux viennent de terminer leur période de chantier. Il ne reste plus que nous, tout seuls, tout là haut...

Ce weekend probablement une ou deux cordées sont passées au refuge (nous avons repéré quelques traces...) et ce matin du matériel de bivouac est visible non loin du refuge. Nous avons observé aux jumelles mais sans avoir encore réussi à savoir quelle voie la cordée a choisi de réaliser sur les parois environnantes.

Au refuge les travaux ont repris dès ce matin, en espérant que la météo tienne bien jusqu'en fin de semaine (mais cette fois ci ce n'est pas gagné !)

Bonne journée,

Vendredi 13 octobre :

à 8h,

depuis Freydières où nous accueillons ce weekend l'événement "Hike and Fly". Près de quatre vingt Base-Jumpers qui après être montés en trail à la Dent de Crolles et après avoir réalisé des sauts de précision en BASE-jump se rassembleront pour la soirée et la nuit à la Gélinotte de Freydières.

Au refuge nous remonterons lundi matin pour l'avant dernière semaine de travaux. Pour le moment il n'y a aucune mauvaise surprise, tous les aménagements extérieurs devraient être finis en fin de semaine prochaine. Il restera à réaliser les réaménagements de la cuisine et des intérieurs la semaine suivante. Il va nous rester plus qu'une dizaine de jours là haut !

Bon weekend

et à lundi depuis le Promontoire.

Il arrive cet automne

dans tous les grands festivals de montagne.
"Le Doigt de Dieu", le film tant attendu !

Découvrez le nouveau site internet,

avec les principales dates et les commandes DVD...

Jeudi 12 octobre :

à 10h,

il fait 1° au refuge et le ciel est bleu... en permanence !

Nous avons été un peu surpris cette nuit par des rafales de vent, non annoncées. Peut-être des vents catabatiques? (qui se produisent plusieurs fois chaque année au pied de cette grande face Sud de la Meije). Heureusement, tout le matériel du chantier qui était resté dehors était bien rangé et n'a pas bougé.

La cabane de rangement qui avait été défoncé par les blocs, reprend forme, avec pour l'instant un petit côté design...

Bonne journée,

La cabane de rangement, qui avait été défoncée par des blocs, reprend forme... elle sera fin prête avant l'arrivée de la neige ! Merci à vous !
La cabane de rangement, qui avait été défoncée par des blocs, reprend forme... elle sera fin prête avant l'arrivée de la neige ! Merci à vous !

Mercredi 11 octobre :

Frédi est redescendu du Promontoire hier après-midi pour se rendre à... Paris et participer à une rencontre au ministère de la transition écologique et solidaire. Je reprends donc le direct. Marion (aide-gardienne)

à 11h, il fait 5° et le ciel est toujours aussi bleu.

Hier soir, il nous a offert un début de soirée magnifique !

Les travaux avancent bien, l'escalier est réparé et l'équipe de B3D commence à monter la cabane de rangement adossée au refuge. Pendant ce temps là, la cuisine fait peau neuve: Gobbo père et fils refont les cloisons avant de la réaménager. En attendant, la cuisine a déménagé dans la salle commune, et finalement c'est pas si mal de cuisiner face aux montagnes... 

Bonne journée, 

Après le travail pour les équipes au Promontoire, avec une superbe ambiance d'automne en haute montagne !
Après le travail pour les équipes au Promontoire, avec une superbe ambiance d'automne en haute montagne !

Mardi 10 octobre :

à 9h,

il fait 1° et c'est une sacré chance pour les travaux, le beau temps semble installé sur l'Oisans. Nous y avons bien pensé hier alors que les équipes démontaient les cloisons, cela aurait été une autre affaire si la météo était automnale avec du vent du nord-ouest qui s'engouffrait dans la brèche de la Meije avec la neige... mais non, là, c'est presque l'été. Les équipes des entreprises B3D et Gobbo sont bien engagées dans les réfections de la paroi nord du refuge, de la cuisine et de la cabane de rangement.

Autour de nous les montagnes sont désertes, la Meije pourtant en bonnes conditions n'a sans doute jamais été aussi tranquille à cette période de l'année (probablement aucune cordée depuis le 30 août !). Hier soir dans une obscurité bien dense nous avons aperçu en bas deux petites loupiottes qui devaient être installées au refuge d'hiver du Chatelleret.

Si tout se déroule comme prévu nous pourrions finir les travaux autour du 25 octobre.

Bonne journée

Lundi 9 octobre :

à 6h

depuis Freydières.

Nous partons pour la Bérarde rejoindre les équipes des entreprises pour monter ce matin au Promontoire avec tous les matériaux nécessaires à la remise en état du refuge. C'est parti pour près de 3 semaines de travaux tout là haut.

à tout à l'heure depuis le refuge.

10h30 :

il fait 0,5° avec du grand beau temps sur l'Oisans ! La Meije est bien sèche et... magnifique. L'hélico monte en ce moment 7 charges de matériaux et les travaux démarre dans la foulée. Nous sommes actuellement onze au refuge... ça brasse un peu partout. Nous reviendrons ici demain avec plus d'infos.

Bonne journée.

10h ce lundi matin, dans le ciel de l'Oisans, livraison du matériel pour les travaux du Promontoire. Mercià tous. Le refuge sera en état pour la saisonde ski de rando !
10h ce lundi matin, dans le ciel de l'Oisans, livraison du matériel pour les travaux du Promontoire. Mercià tous. Le refuge sera en état pour la saisonde ski de rando !

Vendredi 6 octobre :

à 17h,

depuis Freydières avec un vent du nord qui rafraîchit un peu l’atmosphère et fait circuler de nombreux nuages. Depuis hier jeudi matin nous avons réuni, ici à Freydières,  le Conseil Syndical de notre Syndicat National des gardiens de refuge. Après, en général, une belle saison pour nos refuges de montagne, nous avons partagé des moments sympas et bien dynamiques avec nos collègues de tous les massifs français... Bon retour à tous (et bonnes vacances) !

A partir de lundi prochain (9 octobre), nous remontons nous installer pour trois semaines au Promontoire pour la suite des travaux sur le refuge. La météo s'annonce plutôt belle !

Bon weekend,

et à lundi depuis tout là haut !

 

111 ans après, nous avons découvert ce document retrouvé dans la bibliothèque familiale de Marion (notre aide-gardienne) : le récit de l'Expédition Helbronner au Grand Pic de la Meije en 1906. Superbe et passionnant !

Mardi 3 octobre :

à 8h,

depuis Freydières avec un temps est bien gris et pluvieux.

Les travaux de purge ont été réalisés plus rapidement que prévu (merci à tous et merci la météo... !). Les livraisons des matériaux commandés pour remettre le refuge en état et la mobilisation des équipes nécessitent une petite attente pour engager cette deuxième phase de travaux. Lundi 9 octobre au matin, si la météo le permet, nous devrions nous retrouver à près de dix là haut au refuge pour le redémarrage des travaux: 3 équipes de deux ouvriers, l'architecte, le bureau de contrôle des risques et les gardiens du refuge. Les travaux pourraient durer jusqu'à fin octobre...

Bonne journée

 

"à l’œuvre"

Un grand merci à Marion Wintrebert, jeune artiste montagnarde et aide-gardienne au refuge du Promontoire pendant les travaux. Avec cette série de  vingt photos Marion rend un bel hommage à Pack, Clément et Alexis (cordistes à la Citem) qui ont œuvré depuis deux semaines pour le refuge du Promontoire !

Merci Marion pour ces regards, merci les gars !     

Frédi

 

Samedi 30 septembre :

à 9h,

depuis Freydières où nous accueillons ce weekend l'Assemblée Générale de l'association Camptocamp qui gère l'incontournable site internet de "la communauté des sports de montagne". Bienvenue à vous et bon travail !

 

30 août, pour la 1ére fois dans l'histoire, des blocs tombent sur le refuge du Promontoire... (sans faire de blessé).

30 septembre, la sécurisation et les purges de plusieurs dizaines de mètres cubes de roche sur la "bosse" située 20m au dessus du refuge sont officiellement terminées ! Un grand bravo et merci à tous !

Nous sommes pourtant en site isolé, perché sur une arête rocheuse à 3100m, à 5h de la première route, au cœur du Parc National des Écrins sur un terrain de haute montagne (qui bien naturellement n'est assuré par personne...). Et bien en juste un mois, depuis les premières interventions des services de secours en passant par  l’arrêté d'interdiction d'accès, les expertises sur place, les autorisations, les appels d'offres, les devis, les budgets des différents partenaires, la mobilisation des entreprises et... les deux semaines de travaux bien délicats perchés tout là haut (avec hébergement au refuge)... donc en un mois tous les travaux de purges sont finis et de l'avis du bureau d'études, hier sur place, "le travail est très bien réalisé" !

Quand les choses ne vont pas bien, en général, nous savons bien le dire, mais là franchement, tout le monde, à tous les niveaux, a été très réactif, s'est réellement mobilisé pour trouver des solutions sur un problème rare dans ce contexte. Difficile de remercier sans oublier personne... mais vraiment de grands mercis à, la FFCAM (de son siège parisien très investi aux délégués locaux), la commune de St Christophe en Oisans (son maire, ses agents), le Parc National des Écrins et ses agents très disponibles et à l'écoutes, les services de la préfecture bien réactifs, les secours en montagne toujours attentifs, les prévisionnistes Météo France qui nous ont "gardé le soleil", le bureau d'études SAGE très pros, les pilotes de HDF bien précis, l'équipe de cordistes de la CITEM sur-motivée, engagée et efficace.. et à tous, pour vos soutiens et vos messages !

Mais pour nous ça continu... il va falloir débuter les travaux sur le refuge avec l'engagement de deux entreprises pour une durée de 3 semaines environ afin de remettre en état le bâtiment... en comptant toujours sur météo clémente, à 3100m en octobre.

Nous avons un très bon espoir pour la saison de printemps en Oisans !

Bon weekend

"Des cordistes engagés"...  non là ce n'était pas au Promontoire et visiblement... il y a quelque temps déjà !!!
"Des cordistes engagés"... non là ce n'était pas au Promontoire et visiblement... il y a quelque temps déjà !!!

Vendredi 29 septembre :

à 8h30,

il fait bien chaud pour une fin septembre à 3100m (2,3°) ! Avec encore du grand beau temps sur l'Oisans. Depuis le début de la semaine le vallon des Étançons, que le refuge surplombe, est d'une immense tranquillité. Personne sur la moraine et peut-être, un jour, 2 ou 3 randonneurs aperçus à la jumelle sur le sentier sous le refuge du Chatelleret...

Le travail de l'équipe spécialisée qui purge et sécurise la "bosse" au dessus du refuge depuis maintenant 10 jours a été bien efficace et touche peut-être à sa fin... . Aujourd'hui à midi nous nous retrouvons là haut avec un géologue du bureau d'études, le Parc National des Écrins, l'équipe de l'entreprise et le gardien (qui représentera aussi la FFCAM). Un point des travaux effectués permettra soit de proposer au maître d'ouvrage (la FFCAM) la "réception" de cette phase de purge, soit de prolonger un peu l'intervention pour adapter au mieux les techniques de sécurisation, juste au dessus du refuge. A suivre.

Bonne journée

Photo Marion Wintrebert (aide gardienne au Promontoire, pendant les travaux).

Jeudi 28 septembre :

à 9h,

il fait 0,8° le ciel est bleu, une belle journée s'annonce en Oisans.

Hier, les cordistes se sont attaqués au petit surplomb au-dessus des toilettes. L'opération s'est avérée délicate car les rochers concernés risquaient d'être fragilisés par le forage, de se fissurer, et peut-être de tomber... sur la petite construction qui abrite les toilettes du refuge. Heureusement, grâce à leur expérience et à une grande concentration, l'équipe à réussi à complètement sécuriser la zone sans faire de dégâts.

Ce matin ils peuvent donc sereinement s'atteler aux finitions des travaux, nettoyer le terrain et engraver les ancrages afin que ceux-ci ne soient plus visibles (dans la mesure du possible).

Normalement, les travaux de purge devraient se terminer demain vendredi. La deuxième phase (la remise en état du refuge) pourrait ainsi être envisagée dés que la météo le permettra.

Bonne journée,

Merci à FRANCE 3 pour le reportage sur les travaux au Promontoire.

Hier, le forage des blocs juste au dessus des toilettes du refuge !
Hier, le forage des blocs juste au dessus des toilettes du refuge !

Mercredi 27 septembre :

"Frédi est redescendu hier après-midi pour aller assister à une réunion concernant le projet "Refuges Sentinelles". Je prends donc le relais sur ce direct pour 2 ou 3 jours..."   Marion (aide gardienne).

à 10h,

il fait 0,5° et le refuge sort doucement de son lit de nuage.

Hier soir, pendant qu'il neigeait juste de quoi blanchir la terrasse et les pentes alentours, l'ambiance était plutôt bonne dans le refuge. Après une grosse journée de travail, c'était l'heure de l’entraînement en musique, et de l'apéro auprès du poêle.

Ce matin, les cordistes ont repris le travail et sont confiants, les travaux au-dessus du refuge devraient être terminés d'ici peu. Pourront ensuite commencer les travaux de remise en état du refuge lui-même.

Bonne journée,

Voir une info sur les travaux site du Parc National des Écrins.

Mardi 26 septembre :

à 8h30,

il fait moins 2° et c'est le grand beau temps sur l'Oisans avant une possible dégradation limitée cet après-midi.

Cette première phase de travaux (purge de blocs et sécurisation des abords du refuge) se déroule vraiment bien. Nous avons la météo avec nous et l'équipe spécialisée abat un gros travail, sans pour le moment faire de mauvaises surprises. Toutes les opérations sont concentrées sur "la bosse", la seule partie de l'arête qui surplombe le refuge (d'une vingtaine de mètres). Le terrain de cette "bosse" n'est pas très pentu et bien fracturé. Il est donc particulièrement exposé à l'érosion naturelle liée aux multiples cycles de neige/pluie et gel/dégel. On peut également penser que les grosses chaleurs estivales qui se multiplient pourraient amplifier cette fracturation. Ce risque "naturel" de chutes de pierres est bien sûr connu de tous les montagnards et inhérent à la nature même du terrain rocheux. Mais pour les alpinistes le risque accidentel reste très très faible : par définition lorsque nous pratiquons la montagne nos passages dans ces terrains fracturés est très ponctuel et donc avec une exposition limitée. Ce n'est pas le cas du refuge qui reste là haut en permanence et accueille plus de 2000 personnes 5 mois par an sur des durées moyennes de 10 à 20h (sans compter l'équipe des gardiens). Les travaux actuels visent donc uniquement la protection du refuge pour que celui-ci puisse continuer à remplir sa mission première de "refuge".

Bonne journée

Lundi 25 septembre :

à 15h,

il fait 3,2°, le ciel est couvert et il neigeote.

La remontée ce matin depuis la Bérarde fût belle : un Vallon des Étançons sans une âme qui vive, nous avons eu comme seule compagnie de multiples paires de petits points lumineux qui apparaissaient de temps en temps dans l'obscurité, aux alentours du sentier. Probablement les pupilles des yeux de chamois réfléchissant les faisceaux lumineux de nos frontales. Juste au lever du jour c'est la Meije aux couleurs pastels qui est apparue, magnifique...

Ce lundi matin fût consacré à un point des travaux avec le responsable de l'entreprise CITEM, le président et le directeur adjoint de la FFCAM ainsi que l'équipe sur place. Une journaliste et un cadreur de France 3 ont également réalisé un reportage qui sera diffusé lors du journal du soir.

Une météo peut être beaucoup plus perturbée étant envisagée pour la semaine prochaine, l'objectif retenu est de tenter de terminer les travaux de purges pour ce vendredi... L'équipe est au travail à fond !

Bonne journée,

Les purges dégagent des odeurs de souffre. Ici un bloc de 1,5m3 vient d'être expédié sous le refuge devant la caméra de France 3.  Pour rappel l'accès dans un large périmètre autour du refuge est interdit toute la semaine.
Les purges dégagent des odeurs de souffre. Ici un bloc de 1,5m3 vient d'être expédié sous le refuge devant la caméra de France 3. Pour rappel l'accès dans un large périmètre autour du refuge est interdit toute la semaine.

Dimanche 24 septembre :

à 11h

depuis Freydières où il fait beau et doux.

Avec l'équipe des cordistes nous sommes redescendus en bas pour le weekend.

Ce soir je remonte dormir à la Bérarde, demain en fin de nuit je prendrai le sentier du Vallon des Étançons jusqu'au Promontoire où dans la matinée nous ferons le point sur les travaux réalisés et à venir avec les responsables de la FFCAM et des entreprises. Les purges redémarreront dés le début de matinée.

A demain

(depuis le Promontoire)

Vendredi 22 septembre :

à 8h30,

il fait presque chaud pour une fin septembre à 3100m (+2° !). Avec le beau temps et quelques petits nuages d'altitude.

Avant d'aller se coucher, hier vers les 22h, loupiottes éteintes, nous étions accoudés sur la  terrasse à contempler les étoiles et l'obscurité silencieuse... ambiance magique... aucune lumière n'est perceptible à des kilomètres à la ronde, le refuge du Chatelleret 900m plus bas est désert comme toutes les autres cabanes du massif. Dans les mois qui arrivent, avec l'hiver, il n'y aura quasiment plus aucune présence humaine dans ces grandes et longues vallées surmontées par les nombreux hauts sommets de l'Oisans. Tous seuls perchés tout là haut au refuge, nous réalisons mieux en quoi ces montagnes et ce massif des Écrins sont vraiment exceptionnels. Nous sommes au cœur d'un grand territoire, et c'est très rare en Europe, où l'homme n'est que de passage, juste temporairement invité... Nous avons la chance d'être là haut, de pouvoir quelques mois par an vous y accueillir et partager avec vous ces moments de vie uniques, essentiels...

Ce matin le Vallon des Étançons est désert et... les travaux reprennent autour du refuge en espérant que tout soit fini avant l'hiver !

Bonne journée,

Petits nuages en bas, grands sommets  et derniers rayons du soleil en haut.... c'était hier soir depuis la terrasse du refuge.
Petits nuages en bas, grands sommets et derniers rayons du soleil en haut.... c'était hier soir depuis la terrasse du refuge.

Jeudi 21 septembre :

à 9h,

il fait nettement plus doux qu'hier (moins 1,2°) avec déjà le soleil sur les sommets de l'Oisans légèrement saupoudrés. A 7h30 ce matin nos cordistes, au petit déjeuner, ont savouré l'ambiance du lever de soleil sur les hauts sommets. L'un d'eux encore peu habitué à la haute altitude redit à chaque fois qu'il rentre au refuge comme il est impressionné par l'incroyable beauté de ces hauts lieux... 

Hier ils ont bien avancé en commençant par sécuriser la plus grosse écaille menaçante (3 à 4 mètres cubes). Aujourd'hui ils vont installer un filet provisoire (10mx5m) pour protéger le refuge pendant les opérations de purge. Dés que la protection sera en place, dans le refuge, nous allons complètement vider la cuisine puis la cabane extérieure en vue des prochains travaux.

Attention l'accès des randonneurs ou alpinistes aux alentours ou en dessous du refuge est strictement interdit pendant toutes les opérations de purge. Les chutes de pierres risquent d'être fréquentes.

Bonne journée,

Les cordistes en action hier. Sur la Meije, au dessus du Promontoire  ce sont des expériences rares, des moments de vie parfois rudes mais oh combien excepetionnels.... Merci et bon courage !
Les cordistes en action hier. Sur la Meije, au dessus du Promontoire ce sont des expériences rares, des moments de vie parfois rudes mais oh combien excepetionnels.... Merci et bon courage !

Mercredi 20 septembre :

à 13h,

il fait moins 2° et un super grand beau temps sur l'Oisans.

Nous sommes arrivés vers 9h, le thermomètre indiquait moins 5,5° à l'extérieur et moins 2° à l'intérieur du refuge. La Meije légèrement saupoudrée est magnifique, les torrents gelés sont silencieux, l'ambiance est juste sublime... une émotion intérieure qui touche à l'émerveillement est bien là, en chacun de nous...

Le refuge, lui, n'a pas bougé...(ouf !). L'arrivée d'eau des cuves est gelée. Nous allons faire fondre un peu de neige pour préparer le repas. A peine arrivés, avec Marion (aide gardienne) et l'équipe nous avons réceptionné et positionné tout le matériel à chaque rotation d'hélico. Dans une ambiance bien fraîche tout est maintenant installé, les travaux démarrent tout de suite...

Les cordistes de la CITEM, le géologue de la SAGE, le responsable de l'entreprise qui engagera plus tard les travaux sur le refuge lui-même,  tout le monde est bien engagé pour réussir avant l'arrivée de l'hiver... Merci à tous ! 

Ce matin à 3100m, l'hélico pose un compresseur de 750kg, qui va être immédiatement arrimé sur la bosse au dessus du refuge.  Une opération un peu délicate qui a necessité que l'hélico tente à plusieurs reprises... C'est fait, bravo !
Ce matin à 3100m, l'hélico pose un compresseur de 750kg, qui va être immédiatement arrimé sur la bosse au dessus du refuge. Une opération un peu délicate qui a necessité que l'hélico tente à plusieurs reprises... C'est fait, bravo !

Mardi 19 septembre :

à 8h30,

depuis Freydières où le vent du nord apporte nuages et froid.... 

Météo France confirme une amélioration assez nette demain en altitude. C'est parti : ce midi nous allons préparer l'approvisionnement et les charges, cet après midi nous retrouvons l'équipe spécialisée pour les travaux de purge. Ce soir nous dormons à la Bérarde et demain matin, si les nuages bas (prévus vers 1700/1800m) ne nous bloquent pas l'hélico en bas, ce sera direction le refuge du Promontoire (pour 6 semaines) !

A demain depuis là haut !                                           

Lundi 18 septembre :

à 10h30,

depuis Freydières dans le brouillard....

Nous ne sommes pas montés au refuge ce matin ! Il y avait bien comme annoncé un créneau relativement dégagé pour l'hélico mais la météo prévue pour cet après midi et surtout demain mardi risque d'être très froide (iso 0° à 1800m), ventée (60 à 70 km/h de vent du nord) et neigeuse... Compliqué, voir impossible d'engager un chantier de purge à 3100m en extérieur dans ces conditions. Donc la décision a été prise avec l'équipe de la CITEM de reporter. Nous envisageons de monter demain mardi après midi à la Bérarde et d'engager les travaux le plus tôt possible mercredi matin... (à confirmer).

Bonne journée,

à demain.

L'ossature acier du refuge, montée il y a 52 ans, n'a apparemment pas souffert.  Mais il y a quand même 6 semaines de travaux (purge et batîment) pour remettre le refuge en état de fonctionner... Début sans doute mercredi matin.
L'ossature acier du refuge, montée il y a 52 ans, n'a apparemment pas souffert. Mais il y a quand même 6 semaines de travaux (purge et batîment) pour remettre le refuge en état de fonctionner... Début sans doute mercredi matin.

Dimanche 17 septembre :

à 11h,

depuis Freydières avec le soleil avant l'arrivée des averses...

Au téléphone à l'instant Louis m'a expliqué qu'il faisait ses dernières crêpes pour les dernières cordées de la saison au refuge de l'Aigle... Malgré le soleil ils ont bien bien frais (moins 12° au lever du jour). Cette nuit il a reçu 10 cm de poudreuse et le vent fait tourbillonner la neige légère sur les arêtes de la Meije... Il s'apprête à la mi journée à quitter son refuge avant le retour du mauvais temps....(re bonnes vacances Louis !).

Pour nous, cela se présente vraiment pas terrible pour ce début de semaine... peut-être un petit créneau météo lundi en début de matinée pour faire monter en hélico les charges de matériels destinés aux travaux, mais ce n'est pas certain puis du mauvais lundi après midi et surtout un froid quasi hivernal (dixit l'ingénieur Météo France que j'ai eu ce matin au téléphone) pour toute la journée de mardi. Bref ce n'est pas gagné pour faire démarrer les travaux de purge, ce lundi (à suivre).

Bonne journée,

à demain (d'ici ou d'en haut ...?)

Normalement le début du chantier est prévu pour lundi....  La météo est annoncée quasi-hivernal à 3000m pour les 2 permiers jours de la semaine. La décision sera prise cet après midi sur le maintien ou le report de notre montée là haut    (photo archive)
Normalement le début du chantier est prévu pour lundi.... La météo est annoncée quasi-hivernal à 3000m pour les 2 permiers jours de la semaine. La décision sera prise cet après midi sur le maintien ou le report de notre montée là haut (photo archive)

Vendredi 15 septembre :

à 9h,

depuis Freydières avec plutôt du beau temps légèrement voilé.

Je viens d'avoir Jeff le gardien du refuge des Écrins, là haut à plus de 3000m, il fait beau mais bien bien frais avec un vent du nord qui renforce la sensation de froid... Hier ils ont pris 10 petits centimètres de poudreuse. Je les ai salué pour leur dernier weekend au refuge et puis je voulais être rassuré sur la quantité de neige fraîche. Pour que le début des travaux prévu lundi au Promontoire ne soit pas retardé par une neige tombée en trop grande quantité... Donc ça va, sauf si la météo nous fait des mauvais tours en fin de weekend... ?

Si tout va bien vous aurez des nouvelles en direct de là haut à partir de lundi.

Bon weekend

Le refuge nous attend, à partir de lundi, pour six semaines de purge et travaux dans une ambiance qui pourrait être bien automnale... Photoby100Drine. Merci !
Le refuge nous attend, à partir de lundi, pour six semaines de purge et travaux dans une ambiance qui pourrait être bien automnale... Photoby100Drine. Merci !

Jeudi 14 septembre :

à 10h30,

depuis Freydières avec le mauvais temps du Sud qui commence à se faire sentir...

Je viens d'avoir Louis, le gardien du refuge de l'Aigle, là haut le vent souffle très fort (plus de 100km/h) à l'avant de la perturbation qui arrive sur les Alpes. La neige devrait suivre avec des volumes qui restent encore... à définir ! (15 à 30 cm peut-être). Louis quittera son refuge et finira sa saison dimanche... (bonnes vacances !). Dommage parce que je vais remonter lundi au Promontoire mais... je n'aurai plus l'Aigle à la radio ! Et la quasi totalité de nos collègues gardiens de refuge seront également... en bas.

Si la météo le permet, lundi l'équipe spécialisée de la Citem devrait  s'installer, avec nous là haut, pour au moins deux semaines de purge.

Nous vous tiendrons informé de l'avancée des travaux tout là haut.

Bonne journée,

Avec les conditions météo et surtout la fermeture du Promontoire, il n'y a eu aucune cordée sur la Meije depuis plus de 15 jours... mais la Traversée de la Meije...  est toujours là. Merci Christine Muller pour cette belle ambiance tout là haut !
Avec les conditions météo et surtout la fermeture du Promontoire, il n'y a eu aucune cordée sur la Meije depuis plus de 15 jours... mais la Traversée de la Meije... est toujours là. Merci Christine Muller pour cette belle ambiance tout là haut !

Mercredi 13 septembre :

à 7h30,

depuis Freydières avec un ciel légèrement voilé et des sommets juste saupoudrés au dessus de 2500m.

Ce soir, cela fera juste 2 semaines que les blocs sont tombés sur le refuge. Et ce matin, toutes les expertises de terrain et les devis de travaux ont été réalisés, toutes les autorisations (commune, préfecture, Parc National) ont été accordées. Des fonds d'aide ont été promis par les services de l’État. La FFCAM a engagé toutes les entreprises retenues. Un grand merci à tous pour votre réactivité !

Dès lundi 18 septembre au matin (si Dame météo le veut bien ?) nous allons monter nous réinstaller là haut avec l'entreprise spécialisée pour la purge des blocs. Ces travaux auraient pu être assez classiques, mais vu la configuration ils vont être bien techniques et délicats. Nous serons à 3100m en début d'automne avec une bonne probabilité de neige, gel et verglas et surtout, ces mètres cubes de roche à faire partir sont bien sûr... juste dans l'axe du refuge, qu'il faudra à tout prix éviter ! Bon courage ! Après ces 2 à 3 semaines de purge, s’enchaîneront immédiatement les travaux pour remettre le refuge en état avec là aussi une phase délicate : il va falloir démonter et remplacer la paroi extérieure situé au Nord en vis à vis avec la paroi, là où la neige s'accumule une grande partie de l'année... Si les gros volumes de neige, qui à cette époque sont classiques, pouvaient attendre un tout petit peu la fin des opérations... ! Après, les travaux pourront se poursuivre en intérieur. Durant cette toute cette période nous serons au refuge.

Bonne journée,

Photos ci dessous :

Été 2002 - été 2017.

Entre 3600 et 3700m le mythique Glacier Carré de la Meije témoigne de la violence et de l'extrême rapidité du réchauffement en haute montagne... !

Voir l'article : www.skipass.com/ne…/151739-nos-montagnes-se-rechauffent.html

Mardi 12 septembre :

à 7h30,

depuis Freydières, où les nuages défilent avec le vent du nord.

C'est bien l'automne météo que la montagne nous annonce, des sommets légèrement saupoudrés, des couleurs de plus en plus marquées, du vent et des nuages qui nous apportent un peu plus de fraîcheur et d'humidité... Et nos collègues gardiens de refuge qui ont commencé, les uns après les autres, à prendre le chemin des vallées. Une belle saison de montagne se termine. Globalement en 2017, la fréquentation en ski de rando, en alpinisme, en rando a été plutôt bonne dans nos montagnes. Et au Promontoire également, malgré la fermeture totale du refuge suite aux chutes de blocs du 30 août. Pour la première fois depuis la construction du Promontoire nous avons dépassé les 2000 skieurs, alpinistes ou randonneurs qui sont montés dormir dans notre petite cabane perchée au cœur de ce monde extraordinaire, celui de la haute montagne.

2053 passagers au refuge et autant de ces moments forts et engagés, faits, de beautés du diable, de rêves forts qui se réalisent, d'immersions dans cette grande nature superbe et fragile qui est notre planète.  Des moments forts marqués de rencontres marquantes, parfois éphémères, mais d'une très belle humanité... ...celle qui fait beaucoup de bien !

Un immense merci à tous !

Pour la première fois depuis que nous sommes gardiens, notre "saison" va se poursuivre... en automne, à 3100m ! Les travaux vont démarrer lundi 18 septembre et probablement pour 5 à 6 semaines. D'abord avec une entreprise spécialisée pour effectuer les purges de protection du refuge puis pour la remise en état du bâtiment. Donc à partir de lundi prochain nous serons là haut en permanence jusque fin octobre au moins (mais attention le refuge sera encore interdit d'accès).

Bonne journée

Quand l'automne pointe le bout de son nez, en haute montagne c'est un peu déjà l'hiver... le refuge est là, juste là... un chouette moment pour récupérer et réaliser ces moments de vie exceptionnels. Photo Nicolas Fragiacomo, merci (ici l'arrivée à Adéle)
Quand l'automne pointe le bout de son nez, en haute montagne c'est un peu déjà l'hiver... le refuge est là, juste là... un chouette moment pour récupérer et réaliser ces moments de vie exceptionnels. Photo Nicolas Fragiacomo, merci (ici l'arrivée à Adéle)