En Direct du Refuge du Promontoire

Août et Septembre 2016

Pour partager (un peu plus) : le Livre d'Or  ou la page facebook.

L'impressionnate face Sud et tout là haut, à près de 4000m, les Arêtes de la Meije   juste coiffées par le vent du Nord. (photo du 5 août au soir).
L'impressionnate face Sud et tout là haut, à près de 4000m, les Arêtes de la Meije juste coiffées par le vent du Nord. (photo du 5 août au soir).

La Meije,

un rêve d'alpinisme !

 Pour les 50 ans du refuge du Promontoire,

exposition tout l'été

à la Bérarde (office du Tourisme)

et à la Grave (office du Tourisme et bureau des guides).

Voir le programme

des 50 ans du refuge

Lundi 29 août :

A 7h30,

il fait 6,7° avec un ciel bleu pour l'essentiel mais avec une couche nuageuse visible plus au sud.

Hier, la cordée qui était, à ce moment là, dans une longueur de 7a dans Mitchka a été surprise par "un bruit fort" et a juste eu le temps de les voir passer... au même moment une cordée en facette sud ouest a été "frôlée" à une vingtaine de mètres par ces humains volants... Quelques secondes avant ils avaient sauté en Wingsuit depuis la Dent Zsigmondy en direction du sud, ils ont contourné le Grand Pic, puis passé la brèche de la Meije et sont allé se poser vers la Grave... Par la suite ce sont trois parapentes qui ont tenté de dompter pendant un bon moment les courants ascendants autour de la Reine Meije avant que des planeurs prennent le relais... nous avions rarement vu autant d'activité dans les airs autour des imposantes faces de la Meije !

Ce matin deux cordées vont profiter pour elles toutes seules de "la chevauchée fantastique" sur les Arêtes de la Meije, une autre va grimper "Nous partirons dans l'Ivresse" et les deux alpinistes qui sont rentrés hier soir juste avant la tombée de la nuit de Mitchka vont retourner ce matin dans une "petite" voie (de 300m) "Tout est bon dans le Nichon" en facette Est de la Pyramide Duhamel.

Bonne journée à tous,

Face Sud du Grand Pic de la Meije hier: la cordée engagée dans "Mitchka" est dans une des longueurs en 7a. La corde de gauche qui supporte le sac de hissage permet de mesurer l'inclinaison de la paroi... (à plus de 3800m)  ! Photo Mathieu Perrussel. Merci
Face Sud du Grand Pic de la Meije hier: la cordée engagée dans "Mitchka" est dans une des longueurs en 7a. La corde de gauche qui supporte le sac de hissage permet de mesurer l'inclinaison de la paroi... (à plus de 3800m) ! Photo Mathieu Perrussel. Merci

Dimanche 28 août :

A 8h,

il fait 6,2° et toujours du grand beau temps sur l'Oisans. Hier soir les cumulus ont plus gonflé que les jours précédents, noyant les hauts sommets dans les nuages, mais sans conséquences. Dans l'après midi d'hier le thermomètre a atteint 18,1° (à 3100) ! Ici, c'est caniculaire...

Paul était monté au Promontoire il y a 40 ans, hier il a cru ne pas y arriver... mais il était "sur-content" de franchir le pas de la porte du refuge, à 81 ans ! Au dîner le refuge au complet l'a chaleureusement applaudi.

Hier soir la cordée engagée dans la "Directissime des Potes" en face Nord nous a appelé à la tombée de la nuit, ils étaient au pied de la longueur en 7c et ont décidé d'y attendre le lever du jour pour reprendre l’ascension.

Cette fin de nuit ce sont huit cordées qui se sont élancées sur la Traversée de la Meije (dont Guillaume qui nous avait remplacé au refuge pendant notre absence de ces derniers jours et qui est reparti par le plus beaux des itinéraires d'alpinisme ! Merci à toi). Une cordée avec un jeune secouriste du Pghm de Grenoble à l’entraînement est engagée dans la "Pierre Allain", une autre dans "Mitchka", une dans "l’Épinard Hallucinogène" et une cordée de 3 grimpeurs est dans "Nous partirons dans l'Ivresse" en facette sud ouest.

La semaine qui s'ouvre est déjà la 1ère de septembre, la fréquentation de la Meije (et du refuge) va retrouver son calme.

Bon dimanche à tous

Traversée de la Meije :  le passage lors de l'arrivée au niveau du Glacier Carré avec le soleil du matin.  Merci à la cordée de Matthieu et Stéph  pour la photo.
Traversée de la Meije : le passage lors de l'arrivée au niveau du Glacier Carré avec le soleil du matin. Merci à la cordée de Matthieu et Stéph pour la photo.

Samedi 27 août :

A 9h30,

il fait 8,2° le ciel est d'azur et le soleil inonde la salle à manger du refuge, déserte à cette heure. Cette nuit plusieurs cordées ont quitté le Promontoire. La première vers 3h30, est partie en direction de la face Nord de la Meije avec pour objectif la "Directissime des Potes", une voie de grande envergure, complète et engagée, avec une sortie au sommet du Grand Pic. Selon l'horaire, ils choisiront de redescendre par la voie normale ou de bivouaquer au sommet.

A 5h, trois cordées ont partagé leur petit-déjeuners, derniers instant de repos pour le corps et l'esprit avant de partir à l'aventure. Deux d'entre elles sont sur la Traversée des Arêtes et l'autre grimpe en ce moment dans la "Pierre Allain", et devrait être de retour au refuge en fin de journée.

Un peu plus tard, vers 6h30, une cordée avec guide s'est engagée à son tour sur la Traversée et devrait arriver à l'Aigle dans l'après-midi.

Enfin, une cordée féminine venue d'Italie est partie avec le jour en direction de la "Reine de la nuit", une voie équipée en face Ouest de la Pyramide Duhamel. Bonne grimpe à toutes et à tous !

La masse d'air est un peu moins sèche que les jours précédents et avec la chaleur, il faudra rester vigilant face au risque d'orage.

Bonne journée

Nous sommes remontés ce matin au refuge avec notre fils Yoska. Il vient passer ses derniers jours de vacances en altitude, avant de commencer sa 5ème. Une belle façon de préparer la rentrée...
Nous sommes remontés ce matin au refuge avec notre fils Yoska. Il vient passer ses derniers jours de vacances en altitude, avant de commencer sa 5ème. Une belle façon de préparer la rentrée...

Vendredi 26 août :

A 8h30,

il fait 9° et l'été est toujours bien présent en Oisans, et cela devrait durer encore au moins tout le weekend.

C'est donc dans une relative chaleur que deux cordées ont quitté le refuge tôt ce matin. L'une pour la classique et magnifique Traversée des Arêtes de la Meije, l'autre pour la "Pierre Allain", en face sud du Grand Pic. Ces deux cordées seront seules au monde aujourd'hui, à naviguer dans cet océan de granite qu'est la Meije. Bon voyage à elles !

Un peu plus tard un couple d'alpinistes toujours présent au refuge partira sur l'Arête du Promontoire, la voie normale du Grand Pic de la Meije, pour s'offrir un bivouac au sommet. Eux non plus ne devrait pas être embêtés par la foule. Demain, il poursuivront en direction du Doigt de Dieu, avant de regagner la vallée...

Hier dans la matinée, depuis "la bosse", le poste d'observation du refuge, accompagnés d'une cordée souhaitant observer des grimpeurs dans "Mitchka", nous avons entendu des appels à l'aide en provenance du "Fauteuil", le socle de la face Sud. En répondant à ces appels et en jumelant le bas de la face, nous avons rapidement repéré la cordée en détresse et levé l’ambiguïté de ces cris grâce au signe en "Y". Le PGHM du Versoud et l'équipage de la sécurité civile étaient sur place une quinzaine de minutes plus tard et, après un guidage radio depuis "la bosse", ont repéré puis évacué le grimpeur victime d'une chute sévère dans "Mitchka" (avec une fracture du bassin). Bon rétablissement à lui.

L'un des membres de cette cordée, qui bivouaquait sous le refuge, s'était présenté au refuge la veille pour signaler son intention de réaliser cet itinéraire de la face sud, difficile et engagé.

Bonne journée

"La Chevauchée Fantastique"... Premier rappel depuis le sommet du Grand Pic de la Meije, vers la Brèche Zsigmondy. Merci Patrick JeanDidier pour la photo prise le 23 août.
"La Chevauchée Fantastique"... Premier rappel depuis le sommet du Grand Pic de la Meije, vers la Brèche Zsigmondy. Merci Patrick JeanDidier pour la photo prise le 23 août.

Jeudi 25 août :

A 9h45,

il fait 8,6° et c'est toujours le grand beau temps sur l'Oisans. Hier après-midi quelques nuages ont effleuré les sommets du sud des Écrins, poussés par un léger vent d'Est, avant de laisser la place à une nuit pleine d'étoiles.

Une cordée de jeunes est arrivée à temps pour partager l'apéro après la longue et belle traversée du Râteau, en partant du refuge de la Selle. A noter que cette course est toujours en bonnes conditions, le glacier ne présentant pas de partie en glace vive. Ils quitteront le refuge dans la matinée pour un bivouac mémorable au sommet du Grand Pic.

De leurs côtés, nos deux autres cordées présentes hier soir, encadrées par deux guides de La Grave, sont partis vers 4h45, l'une pour l'arête Nord-Est du Râteau (encore lui), l'autre pour la Traversée des Arêtes. Bonne journée à eux.

Les journées sont aussi belles que paisibles en cette fin août, et il est encore temps pour du bel alpinisme, en Meije ou ailleurs...

Bonne journée

Mercredi 24 août :

A 8h45,

il fait 8,4° soit un degré de moins qu'à 4h et pour le troisième jour de suite le ciel est d'un bleu immaculé.

Grosse affluence aujourd'hui sur la Meije avec pas moins de douze cordées engagées sur la Traversée des Arêtes ! Les départs se sont succédés entre 4h30 pour les premiers, souhaitant descendre jusqu'à La Grave, et un peu plus de 6h, avec les premières lueurs du jour, pour les derniers qui font halte au refuge de l'Aigle ce soir. Etant donné les conditions météo optimales, aucune contrainte horaire ne s'impose aujourd'hui aux alpinistes, si ce n'est l'obscurité de la nuit, qui n'arrive pas avant 21h. Bon voyage à tous en Meije !

Hier soir les 3 jeunes grenoblois partis pour le Grand Pic sont bien rentrés, avant la nuit ! Ils sont actuellement au petit-déjeuner. Nous avons également accueilli une cordée de bivouaqueurs de retour du "Dossier du fauteuil", une voie en face sud du Grand Pic, légèrement à gauche de la "Pierre Allain", et légèrement plus grimpante aussi.

Demain la Meije devrait retrouver un peu de calme avec seulement 8 visiteurs attendus au refuge ce soir.

Bonne journée

Dans "Les grimpeurs se cachent sur une vire", sur fond de col du Pavé, Barre des Ecrins, Grande Ruine et Bans. Photo Benjamin Védrines, guides.
Dans "Les grimpeurs se cachent sur une vire", sur fond de col du Pavé, Barre des Ecrins, Grande Ruine et Bans. Photo Benjamin Védrines, guides.

Mardi 23 août :

A 8h15,

il fait 7,4° et le beau temps semble confortablement installé sur l'Oisans.

Tous nos voyageurs ont pris leur envol cette nuit vers la Meije. Seuls restent trois randonneurs qui monteront vers la Brèche de la Meije lorsque la neige aura été un peu réchauffée par le soleil, et deux alpinistes qui iront bivouaquer au sommet du Grand Pic, et qui s'accorde un supplément de sommeil.

En tout ce sont douze cordées qui ont pris leur départ entre 4h et 5h30 : huit pour la Traversée des Arêtes, une, avec guide, pour la "Pierre Allain" et une dans la combinaison "Chapoutot/Dibona", sur la 3e dent. Tous doivent rejoindre l'Aigle ce soir ou redescendre jusqu'à La Grave. Enfin, deux autres cordées sont descendues sur le glacier des Etançons avant de remonter en direction du Col du Pavé. Ce soir ils dormiront au refuge du lac du Pavé après avoir gravi une voie en face sud du Pavé. Bonne journée à tous.

Hier nous avons suivi toute la journée la cordée de jeunes grimpeuses engagées sur la 4e dent. Elles sont sorties vers 19h au sommet, bravo à elles !

Ce soir nous attendons une vingtaine de passagers à bord du Promontoire. Les conditions sur la Meije sont toujours très bonnes (accès et courses).

Bonne journée

Vue sur la Brèche Zigmondy depuis le sommet du Grand Pic. Un passage caractéristique de la Traversée des Arêtes, à 3900m d'altitude à cheval entre l'Isère et les Hautes-Alpes. Photo Barbara Satre.
Vue sur la Brèche Zigmondy depuis le sommet du Grand Pic. Un passage caractéristique de la Traversée des Arêtes, à 3900m d'altitude à cheval entre l'Isère et les Hautes-Alpes. Photo Barbara Satre.

Lundi 22 août :

A 8h30,

il fait 6,2° et la tempête de ciel bleu annoncée fait rage ! Les premiers rayons de soleil n'ont pas encore heurté le refuge mais déjà on sent un air chaud envahir l'espace.

Au réveil de 4h nous avions trois cordées en partance pour la Traversée des Arêtes, une pour la "Pierre Allain" et une cordée de trois jeunes femmes (!) pour la deuxième répétition de la voie "Les grimpeurs se cachent sur une vire". Une voie exigeante ouverte l'été dernier à l'aplomb de la 4e dent, ayant nécessité un bivouac aux deux tiers de la paroi environ, et à l'équipement épuré. Bon courage à toutes et à tous !

Deux cordées finissent de se préparer pour un voyage dans "Nous partirons dans l'ivresse" tandis que trois randonneurs attendent patiemment que le soleil fasse son apparition sur la terrasse.

Ce soir, étant donné les conditions météo et de la montagne, toutes aussi bonnes les unes que les autres, le refuge affiche complet.

Bonne journée

Dimanche 21 août :

A 8h30,

il fait 3,5° et c'est un ciel bleu légèrement voilé qui nous a accueilli ce matin au réveil, tandis qu'en-dessous, un brouillard épais tapisse le fond du vallon des Etançons.

Il est tombé 4,5mm de pluie supplémentaires soit en tout 26,5mm au niveau du refuge sur la journée d'hier. Étrangement, les sommets sont presque secs, tout au plus irrégulièrement saupoudrés.

Notre unique visiteur, avec qui nous avons partagé notre journée d'hier, n'est pas encore au petit-déjeuner. Il redescendra tout à l'heure vers la vallée après ce petit séjour hors du temps.

Ce soir nous accueillons nos premières cordées d'alpinistes après ce bref mais salutaire intermède.

Bonne journée

Samedi 20 août :

A 9h45,

il fait 5,8° et nous sommes encerclés par les nuages, les vitres du refuge frappées par les premières gouttes de pluie d'une perturbation passagère.

Hier soir nous avons accueilli la cordée espagnole qui s'était lancée, 16 heures plus tôt, dans la "Pierre Allain". Visiblement un peu marquée, mais ravie d'avoir vécue cette belle aventure. Un peu plus tard, les deux jeunes grimpeurs engagés dans "l'Horreur du bide", sortis au sommet du Grand Doigt à 16h, sont arrivés à la lumière de leurs frontales, eux aussi enchantés de ce beau voyage sur un rocher "incroyable".

Toutes les cordées parties pour la Traversée des Arêtes sont elles aussi arrivées à bon port, sur l'autre versant de la Reine Meije.

Aujourd'hui l'activité au refuge est à son minimum, avec seulement deux randonneurs attendus pour la soirée. Les précipitations de la journée rendront à coup sûr la Meije inaccessible dimanche, mais l'amélioration prévue dès demain pourrait remettre l'activité alpine d'actualité. Affaire à suivre...

Bonne journée

Dans la "cheminée verte" de la Pierre Allain, juste avant le passage du bloc coincé. Merci à Miquel et Fernando pour la photo et leur bonne humeur.
Dans la "cheminée verte" de la Pierre Allain, juste avant le passage du bloc coincé. Merci à Miquel et Fernando pour la photo et leur bonne humeur.

A 18h45,

le thermomètre affiche 4,5° et le pluviomètre 22mm. Il tombe toujours un léger crachin tandis que les nuages se déchirent sous l'effet du vent qui s'est mis à souffler dans la Brèche de la Meije. Le sommet du Grand Doigt apparaît dans le va-et-vient des nuages et ne semble, pour l'instant, pas recouvert de neige.

Bonne soirée

Lors de la première répétition des "Grimpeurs se cachent sur une vire", à la 4e dent, une voie "exigeante" ouverte l'été dernier. Merci à Benjamin pour la photo.
Lors de la première répétition des "Grimpeurs se cachent sur une vire", à la 4e dent, une voie "exigeante" ouverte l'été dernier. Merci à Benjamin pour la photo.

Vendredi 19 août :

A 8h15,

il fait 4° et seuls quelques fins nuages d'altitude traversent le ciel d'un bleu uniforme.

A 4 heures ce matin c'est sous les rayons ternes d'une lune pleine que les cordées présentes au refuge se sont élancées en Meije. Six d’entre elles sont parties pour la Traversée des Arêtes de la Meije. Les cordées parties les premières, dont une constituée de deux gendarmes secouristes des Alpes-Maritimes, prennent actuellement pied sur les vires du Glacier Carré. Derrière, on grimpe encore entre le Dos d'Ane et le Pas du Chat. Bientôt le soleil viendra leur apporter un peu de chaleur bienvenue. Une cordée ibérique est aussi engagée dans la "Pierre Allain", que nous attendons ce soir au refuge. Bon voyage à tous !

Un peu plus tard dans la matinée, deux cordées iront grimper en face Sud-Ouest de la Meije, une dans la voie "Nous partirons dans l'ivresse" et l'autre dans "l'Horreur du Bide", récemment rééquipée.

Ce soir nous attendons également une cordée qui doit arriver au refuge après la longue et belle Traversée du Râteau.

Les intempéries annoncées pour la journée de demain devraient nous offrir un peu de repos avant une nouvelle période de beau temps. Accessoirement, cela devrait aussi permettre de remplir les réserves en eau du refuge !

Bonne journée

Jeudi 18 août :

A 8h45,

il fait 3,7°, la brume matinale accroche encore les sommets de la Meije, à peine réchauffée par un soleil timide.

Hier soir nous avons accueilli deux groupes de randonneurs malgré la météo annoncée peu favorable pour la journée d'aujourd'hui. A l'heure qu'il est ils finissent de se préparer, avant de redescendre vers la Bérarde, certains par la via ferrata, d'autres par le chemin classique. Demain ils se rendront dans le vallon de la Pilatte et passeront la nuit au refuge de Temple Ecrins. Merci à eux pour leur visite et bonne continuation !

Personne en Meije aujourd'hui, les montagnes auront droit à un peu de quiétude. Ce soir, le refuge retrouve une activité "normale", avec une vingtaine d'alpinistes attendus pour profiter, demain, des bonnes conditions de la montagne.

Bonne journée

Ambiance conviviale hier au Promontoire avec nos visiteurs d'un soir. Merci au groupe du CAF de Brioude et aux Héraultais pour leur bonne humeur.
Ambiance conviviale hier au Promontoire avec nos visiteurs d'un soir. Merci au groupe du CAF de Brioude et aux Héraultais pour leur bonne humeur.

Mercredi 17 août :

A 6h30,

il fait 4°, les premières lueurs du jour illuminent les plus hautes cimes des Ecrins dans une atmosphère légèrement brumeuse. Hier, les trois cordées qui s'étaient lancées sur les arêtes de la Meije ont toutes réussi à passer "à temps", évitant l'orage qui a menacé dès le milieu de l'après-midi. Celles engagées dans la "Pierre Allain", un itinéraire de grande ampleur dans la face sud du Grand Pic, ont dû renoncer à traverser jusqu'à l'Aigle. La cordée féminine a trouvé la chaleur d'un bol de soupe à minuit, bien aidée dans sa descente par une lune généreuse. La cordée catalane, arrivée tard au sommet, a semble-t-il interrompue sa descente vers le Promontoire au niveau des vires du Glacier Carré. Nous devrions les accueillir au refuge dans la matinée, pour un petit-déjeuner bien mérité !

Ce matin ce sont en tout neuf cordées qui sont parties en direction du Grand Pic de la Meije. Sept par l'itinéraire de l'Arête du Promontoire, et deux, emmenées par des guides, par la Pierre Allain. Toutes doivent ensuite suivre la Traversée des Arêtes et descendre jusqu'à l'Aigle ou La Grave. Bon voyage à elles.

Ce matin, la cordée revenue enchantée de sa balade dans "L'ivresse" ira s'essayer dans un terrain un peu plus "montagne", sur l'Arête de la Convention.

Avec l'instabilité météo annoncée pour la journée de demain, le refuge va retrouver un peu de son calme, avec pour seuls visiteurs ce soir un groupe de sept randonneurs.

Bonne journée

Belle première fois au-dessus de 3000m pour Timéo, 8 ans, monté avec ses parents pour une soirée au milieu des cordées d'alpinistes. Redescendu par la via ferrata sous le refuge, peut-être les prémisses d'une nouvelle passion ?...
Belle première fois au-dessus de 3000m pour Timéo, 8 ans, monté avec ses parents pour une soirée au milieu des cordées d'alpinistes. Redescendu par la via ferrata sous le refuge, peut-être les prémisses d'une nouvelle passion ?...

Mardi 16 août :

A 8h,

il fait 4,7° et le ciel est dégagé sur les sommets de l'Oisans. Les cordées arrivées hier au refuge se sont levées à 4h ce matin pour le petit-déjeuner, avant un long voyage en Meije. Trois d'entre elles dont deux avec guides se sont lancées dans la Traversée des Arêtes de la Meije, tandis que deux autres, une cordée féminine et une cordée catalane, vont se côtoyer dans la "Pierre Allain", avec pour objectif de rejoindre ensuite le refuge de l'Aigle.

L'éventualité d'un coup de tonnerre n'étant pas à exclure dans la deuxième partie de l'après-midi, ces cordées devront rester vigilantes à l'évolution de la météo. Une sortie "tardive" au sommet du Grand Pic devrait signifier pour elles une descente en rappel par la voie normale, certes moins esthétique qu'un enchaînement avec la traversée des arêtes, mais bien plus sûre en cas d'orage. D'ailleurs, elles ont étudié hier soir le topo de cette descente, signe de leur lucidité face à ce "risque orageux".

A présent, une cordée un peu moins matinale est au petit-déjeuner. Elle ira tout à l'heure grimper en face Sud-Ouest de la Meije, dans la très jolie voie "Nous partirons dans l'ivresse". Nos quatre randonneurs arrivés hier après-midi sont quant à eux toujours dans les bras de Morphée ; ils ont joué aux cartes jusque tard hier soir...

Bonne journée

Lundi 15 août :

A 8h,

il fait 5,1° et toujours aussi beau temps sur l'Oisans.

Hier soir tard, j'ai essayé d'écrire quelques mots après ce dur dimanche endeuillé en Meije (voir le "En Direct" de dimanche). Bon courage à tous...

Ce matin à 4h, ce sont 5 cordées qui se sont élancées vers la Traversée des Arêtes de la Meije. Deux cordées montent à la Brèche de la Meije et plusieurs randonneurs ont passé la nuit au refuge. Ils sont actuellement au petit déjeuner face aux sommets de l'Oisans tout ensoleillés. Les retours des cordées sont unanimes pour les itinéraires parcourus ces derniers jours, les conditions de la montagne sont excellentes : la "Pierre Allain", la Traversée de la Meije, l’enchaînement "Chapoutot/Mayer-Dibona" sur la 3ème dent, "Les grimpeurs se cachent sur une vire" sur la 4ème dent et "Mitchka" sur la face sud du Grand Pic de la Meije. Bonnes conditions également pour le Râteau par la Nord Est.

Après plusieurs journées avec le refuge complet ce soir nous aurons encore une dizaine de cordées pour aller en Meije demain.

Bon voyage à tous

Les superbes Arêtes de la Meije (en début de semaine dernière). Photo Barbara Satre. Merci.
Les superbes Arêtes de la Meije (en début de semaine dernière). Photo Barbara Satre. Merci.

Dimanche 14 août :

 

Fin de matinée :

des infos ici dans l'après midi,

désolé,

merci

 

Il est près de 23h,

à l'instant une cordée avec guide partie ce matin dans la "Pierre Allain" rentre, de nuit, au refuge. Nous les avions suivi et les attendions pour le dîner. Il y a moins d'une heure une cordée de la Traversée épuisée physiquement et mentalement après une journée éprouvante (ils ont vécu l'accident en étant au dessus dans le couloir Duhamel) a été évacuée par le Pghm et Dragon 38 depuis la 3ème dent de la Meije, durant un très court créneau sans nuages, et redescendue sur la DZ du Promontoire.

J'avais écrit mardi dernier que nous n'avions vécu aucun accident mortel depuis 7 ans en Meije, mais aujourd'hui et pour la deuxième fois cette semaine nous avons eu une très très dure journée. Après avoir fait les réveils pour les cordées à 4h puis 4h45,  vers 6h20 depuis la terrasse du refuge, ce sont des bruits de chutes de pierres, venant du couloir Duhamel, qui m'ont immédiatement fait me relever. Tout de suite un guide qui était juste au dessus m'alerte par radio, une cordée vient de chuter. Nous déclenchons les secours et très vite nous prenons la mesure de la gravité. Le couple qui était parti du refuge une heure avant, venait de décéder.

Nous sommes bouleversés. Nous pensons très fortement à leurs deux  enfants, à leurs familles, à leurs proches. Toute notre amitié à vous tous.

Pour le moment, nous savons que la cordée s'était écartée de l'itinéraire normal de la montée au grand Pic en descendant très tôt dans le couloir Duhamel et qu'au moment où ils ont glissé, en cherchant à revenir sur l'itinéraire, ils étaient encordés très court et n'avaient, sans doute, pas pu mettre de point d'assurance sur le rocher. La chute de la cordée a entraîné des chutes de blocs.

Merci aux cordées présentes sur place qui ont fait tout ce qu'elles pouvaient pour aider les secours. Merci aux secouristes du Pghm de Grenoble et à l'équipage de l’hélicoptère de la Sécurité Civile 38 pour leur engagement très fort, difficile et avec un très grand professionnalisme. Merci.

Courage à tous,

Voir l'article dans le Dauphiné Libéré.

Durant des opérations de secours depuis la DZ du Promontoire. Merci.
Durant des opérations de secours depuis la DZ du Promontoire. Merci.

Samedi 13 août :

A 8h30,

il fait 5,2° et du grand beau temps sur l'Oisans.

Par ce beau temps l'activité est non-stop en Meije. La cordée qui est arrivée hier à la tombée de la nuit vient juste de repartir vers la Meije avec l'objectif de décoller sous le Doigt de Dieu en parapente. En partant ils ont croisé à la porte du refuge la cordée qui s'était engagée hier matin dans "Mitchka". Nous les avions suivi toute la journée d'hier. A 23h leurs loupiottes étaient dans le haut du couloir Duhamel. Une panne de frontale les a bloqué sur place, ils ont dormi assis jusqu’à ce que les lumières des cordées parties du refuge à 4h les aides à trouver l'itinéraire de descente. Ils sont arrivés fatigués mais sur-contents de "Mitchka "une voie extraordinaire !".

Du refuge entre 4h et 8h, huit cordées sont parties pour la Traversée de la Meije, une cordée de jeunes pour la première répétition des  "grimpeurs se cachent sur une vire", un itinéraire soutenu ouvert l'année passée en face Sud de la 4ème Dent. Une autre cordée est engagée sur la "Pierre Allain" et une sur la Nord est du Râteau.

Un père et ses enfants montés hier, grimpent ce matin sur les parois juste à proximité du refuge.

Ce soir le refuge est complet,

C'était dimanche dernier au moment de l'apéro juste après que le soleil soit passé derrière l'arête du  Râteau... Une bien belle ambiance ! Merci aux musiciens montés de grenoble. Et merci Barbara Satre pour la photo.
C'était dimanche dernier au moment de l'apéro juste après que le soleil soit passé derrière l'arête du Râteau... Une bien belle ambiance ! Merci aux musiciens montés de grenoble. Et merci Barbara Satre pour la photo.

Vendredi 12 août :

A 7h,

il fait 2,6°, peu de vent et du grand beau temps sur l'Oisans.

4h ce matin, la lune était couchée, dans une nuit bien noire, sur la terrasse du refuge, à la lumière des frontales, ils finissaient de  préparer avec attention leur matériel... elle lève les yeux, me regarde et dans un grand sourire dit "ça fait bizarre d'être là, le jour J... pour un truc dont on rêve depuis des années... ". A cette heure elle doit déjà être là haut dans la muraille sans doute pas très loin du Glacier Carré, pas très loin du Grand Pic et des Arêtes de la Meije. Bon voyage en Meije, à toi, à tous. Ce matin elles sont dix cordées tout là haut pour la Traversée. Elles se sont levées parties entre 4h et 5h45. Aux dires de tous, les départs échelonnés que nous organisons au refuge avec le concours de toutes les cordées depuis plusieurs années fonctionnent très bien "on a presque l'impression d'être seul en Meije" nous disent souvent les guides. Et l'ambiance est bonne entre les cordées. Tant mieux, une si grande et si belle course dans cet autre monde, autant la vivre à fond !

Ce matin aussi 3 cordées sont parties pour la "Pierre Allain", une pour le Râteau par la Nord Est et bientôt une autre va monter grimper "Nous partirons dans l'Ivresse" en facette Sud Ouest. Deux randonneurs vont rejoindre le refuge du Pavé par le Col du Clos des Cavales.

Bonne journée à tous

En agrandissant la photo vous apercevrez "tout en bas" de l'Arête du Promontoire, à 3100m, le refuge et sa DZ. Photo prise dans "Nous partirons dans l'Ivresse" dimanche dernier. Merci Barbara Satre !
En agrandissant la photo vous apercevrez "tout en bas" de l'Arête du Promontoire, à 3100m, le refuge et sa DZ. Photo prise dans "Nous partirons dans l'Ivresse" dimanche dernier. Merci Barbara Satre !

Jeudi 11 août :

A 7h30,

il fait moins 1° et un peu de vent mais avec du grand beau temps pour les cordées parties en Meije. Elles sont 6 engagées pour la "Chevauchée Fantastique" sur les Arêtes de la Meije, une cordée pour un aller et retour au sommet du Grand Pic et une cordée dans la "Pierre Allain" ou Directe Sud du Grand Pic. Une cordée a renoncé ce matin à 4h à partir pour la Traversée à cause d'une méforme physique, elle est repartie un peu plus tard vers la Grave par les Enfetchores. Une autre cordée est au petit déjeuner avant d'aller grimper au soleil sur l'arête du Promontoire.

Les conditions sur l'ensemble des itinéraires de la Meije et des sommets voisins (Râteau, Pavé, Meije Orientale...) sont bonnes à excellentes.

Le refuge est juste complet ce jeudi soir ainsi que samedi soir. Il reste des places vendredi et dimanche soir.

Bonne journée,

Retour sur un bel enchaînement face sud, face nord en alpinisme et wingsuit....

Et compte rendu sur la première du Doigt de Dieu en solo... !

Qui dit mieux ? livraison de pain frais et de viennoiseries en direct au refuge ! Un grand merci aux agents du Parc National des Ecrins qui sont montés hier pour retracer le sentier de la morraine et qui ont fait un crochet au refuge. Merci !
Qui dit mieux ? livraison de pain frais et de viennoiseries en direct au refuge ! Un grand merci aux agents du Parc National des Ecrins qui sont montés hier pour retracer le sentier de la morraine et qui ont fait un crochet au refuge. Merci !
Sur les Arêtes de la Meije....
Sur les Arêtes de la Meije....

Mercredi 10 août :

A 7h,

il fait moins 1,1° et le haut des nuages oscille comme des vagues entre 2800 et 3200m. En creux de vagues, nous voyons apparaître les sommets ensoleillés. Ces mouvements majestueux annoncent le retour du beau temps sur la Meije. Hier malgré une journée plutôt maussade nous n'avons pris que 4 mm d'eau et quasiment pas de neige.

Ce matin il n'y a aucune cordée en Meije, seule une famille de 4 randonneurs a dormi au refuge. Valentine, leur fille de 14 ans, avait pour projet d'atteindre le refuge du Promontoire (pour la 1ére fois !) et d' y jouer des mélodies à la flûte, à l'occasion des 50 ans du refuge. Les aléas de la haute montagne et de la météo ne l'ont pas empêché de monter et de partager de belles sonorités au cœur de la montagne mais, seulement pour nous, le refuge étant déserté par les cordées... Ce n'est que partie remise, elle reviendra ! Merci Valentine.

La météo nous annoncent du soleil en altitude à partir de ce matin, les conditions sur la Meije devraient être bonnes dès demain matin. Ce soir au refuge nous retrouverons les cordées pour la Meije.

La cordée accidentée lundi sur la Pierre Allain nous a appelé hier soir pour nous remercier d'avoir surveillé la paroi et alerté les secours, et surtout pour nous faire part de leur émotion suite au décès du jeune espagnol. Cet accident nous a tous beaucoup affecté. Toutes nos pensées aux proches et à son amie de cordée. Ce sont de rudes  épreuves mais qui restent aussi rares que difficiles. Depuis 7 ans c'est l'unique accident mortel a déplorer en Meije.

Bon courage,

Ce matin 8h30, le reflux de la mer de nuages vers le bas  du vallon... les sommets se dévoilent déjà bien ensoleillés...
Ce matin 8h30, le reflux de la mer de nuages vers le bas du vallon... les sommets se dévoilent déjà bien ensoleillés...
Valentine 14 ans voulait monter au Promontoire (pour la 1ére fois !) et  jouer  pour les 50 ans du refuge.  Bravo à toi ! et Merci.
Valentine 14 ans voulait monter au Promontoire (pour la 1ére fois !) et jouer pour les 50 ans du refuge. Bravo à toi ! et Merci.

Mardi 9 août:

A 8h,

il fait 5,6°, une mer de nuages se forme puis se défait dans le Vallon des Étançons, sous 3000m. Au dessus le vent d'ouest/sud-ouest pousse des alto cumulus annonciateurs d'une dégradation météo. La Meije est déserte.

Quatre randonneurs sont au petit déjeuner et un alpiniste solo se lève juste. Une seule cordée est partie, vers le Col du Pavé. Leïla et Yoska devaient descendre hier matin pour quelques jours de vacances avec Nathalie. Elle vient juste de quitter le refuge, précédée des enfants, ce mardi matin, après un lundi bien dur en Meije.

La journée avait pourtant super bien commencé avec du grand beau et des bonnes conditions. En sortant sur la terrasse regarder la progression des cordées nous entendons comme des cris lointains, peu distincts, difficiles à localiser. Un appel radio d'un guide nous confirme qu'il y a peut être un souci pour une cordée de la "Pierre Allain", qu'il ne voit pas. Nous la repérons vite, cherchant à redescendre dans la voie, anormalement. Dans un premier temps leurs signes ne sont pas des appels au secours avec seulement des mouvements d'un seul bras. Nous crions en leur direction pour tenter qu'ils précisent leur situation. Au bout d'un moment nous distinguons un mouvement anormal au niveau de la jambe d'un des membres de la cordée puis un appel clair au secours avec les deux bras en Y. Les secours immédiatement alertés nous demandent d'observer plus haut, ils viennent de recevoir un appel d'une cordée les informant d'une chute du coté du Pas du Chat. Nous y repérons effectivement une personne comme assise, anormalement immobile. Au téléphone, une cordée du haut nous confirme une chute peut-être grave pour un des membre d'une cordé espagnole, plus bas à coté de la voie normale au niveau du Pas du Chat. Après plusieurs heures d'opérations de secours, le bilan est tombé, violent.  Si la cordée de la Pierre Allain après une chute de quelques mètres s'en tire avec "seulement" une double fracture de la cheville, nous avons confirmation de ce que nous redoutions pour la cordée espagnole, le décès du jeune homme, d'une trentaine d'année, après une chute de 4 à 500 m. Nous avions à peine croisée cette cordée. Nous avions vu qu'elle bivouaquait en dessous du refuge. Lorsqu'elle est juste passée nous voir, nous leur avons demandé où ils comptaient grimper. C'était un aller et retour au Grand Pic. En début de matinée, lors de l'observation des cordées à la jumelle nous avions remarqué que cette cordée n'était pas sur l'itinéraire normal dans le haut de la muraille mais dans un passage nettement plus dur. C'est dans ce secteur que la chute a eu lieu. Lors de la chute la corde a rompu, peut être en étant cisaillée sur un rocher tranchant (?) (à confirmer par l'enquête de gendarmerie).

Un grand merci aux secouristes du Pghm 38, aux équipages de Dragon 38 et de Choucas 05.

Toute notre amitié, tout notre soutien à la jeune femme de la cordée, toutes nos pensées aux proches de la victime.

Voir l'article du Dauphiné Libéré

Le journal de France Bleu 

 

Hier soir tard, vers 23h30 après avoir suivi sa progression toute la journée nous avons accueilli au refuge un alpiniste qui a réalisé "Mitchka" (un itinéraire bien difficile sur la face Sud) en solo.

Toutes les cordées qui nous ont appelé hier soir pour prendre des nouvelles suites aux accidents, nous ont par ailleurs confirmé les très bonnes conditions des principaux itinéraires sur la Meije.

Bon courage à tous

Merci aux musiciens de Grenoble  qui ce weekend sont montés partager de belles mélodies au pied de la Meije. Merci à vous.
Merci aux musiciens de Grenoble qui ce weekend sont montés partager de belles mélodies au pied de la Meije. Merci à vous.

Lundi 8 août :

A 8h,

il fait 5,2°, et c'est encore du grand beau temps sur l'Oisans avec juste de jolis petits nuages qui prennent le soleil sous le refuge et circulent dans le Vallon des Étançons...

Là haut sur la Meije les conditions sont juste excellentes pour toutes les cordées engagées :

six sur la Traversée de la Meije,

deux sur la Pierre Allain,

une pour l’enchaînement Chapoutôt/Mayer Dibona (3ème dent),

une pour le Râteau par la Nord Est,

une cordée (ou plus exactement un alpiniste en solo) pour Mitchka....

Une cordée Espagnole a renoncé à partir pour la traversée, elle partage le petit déjeuner avec deux randonneurs présents au refuge.

La météo étant temporairement un peu perturbée demain mardi, notre soirée devrait être bien calme au refuge.

Bonne journée,

Pour Rémi et l'équipage de "Dragon 38" (l'hélico du secours en montagne de Grenoble): encore merci pour ton méga framboisier, superbe et délicieux ! Hier soir ce sont toutes les cordées du Promontoire qui se sont régalées. Encore merci !
Pour Rémi et l'équipage de "Dragon 38" (l'hélico du secours en montagne de Grenoble): encore merci pour ton méga framboisier, superbe et délicieux ! Hier soir ce sont toutes les cordées du Promontoire qui se sont régalées. Encore merci !
Bravo aux jeunes de la MJC Prémol de Grenoble qui pour la première fois sont montés en haute montagne. Hier matin ils sont repartis hyper contents après avoir partagé de très bons moments avec les alpinistes, au Promontoire ! Bravo et merci.
Bravo aux jeunes de la MJC Prémol de Grenoble qui pour la première fois sont montés en haute montagne. Hier matin ils sont repartis hyper contents après avoir partagé de très bons moments avec les alpinistes, au Promontoire ! Bravo et merci.

Dimanche 7 août :

A 8h,

il fait 5,6° et c'est le grand beau temps sur l'Oisans.

Un grand bravo aux 6 jeunes (12 à 15 ans) de la MJC Prémol de Grenoble. A l'instant ils viennent d'entamer la descente après avoir partagé la nuit au refuge. Hier soir soir ils ont été  chaleureusement applaudis par tous les alpinistes présents. Et ce matin avec les jumelles ils les ont repérés tout là haut, tout petits...

Là haut, elles sont six cordées engagées sur la Traversée de la Meije. Une cordée partie hier matin pour la "Pierre Allain" (ou Directe Sud) et qui a dû bivouaquer (involontairement) dans la face vient, à l'instant,  de se faire rattraper par une cordée (avec guide) partie ce matin à 4h du refuge... Deux cordées vont grimper "Nous partirons dans l'Ivresse" en facette Sud Ouest. Et une autre avec guide a déjà rejoint le sommet du Râteau par la Sud Est.

Surprise hier soir au refuge, peu avant 22h l'hélico de la Sécurité Civile de Grenoble s'est posé, de nuit, sur la DZ du Promontoire. Après une journée chargée en secours dans tout le massif et en retour vers la base de l'Alpe d'Huez, son pilote Rémi a tenu à nous offrir un super beau... gâteau à la framboise, à l'occasion des 50 ans du refuge ! Un très grand merci à l'équipage, aux secouristes CRS présents et bien sûr à Rémi (qui lui aussi  fête aujourd'hui ses 50 ans).

Bon anniversaire à toi et merci pour tout.

Bonne journée,

Samedi 6 août :

A 6h30,

il fait 1,4° et c'est le grand beau temps qui est revenu sur l'Oisans.

En 36 heures nous avons pris 30 mm de précipitations. La neige est un peu présente, moins de 10 cm au dessus de 3600m, en dessous il n'y a que des traces. Par contre il a fait frais cette nuit (moins 1,5°) et le verglas doit être bien présent par endroit. Le grand soleil et la chaleur annoncés pour aujourd'hui (isotherme 0° à 4600 puis 4800 m !!) devraient complètement sécher les parois.

La Meije devrait être en bonne condition demain.

Ce matin une cordée de jeunes s'est levée à 4h30 pour rejoindre le Râteau par la Nord Est et à 6h trois cordées pour la Meije Orientale par le Col du Pavé. Plus tard, vers 9h, deux cordées vont prendre leur petit déjeuner et attendre tranquillement que le soleil chauffe bien le rocher pour monter bivouaquer ce soir au sommet du Grand Pic de la Meije. Une cordée va aussi partir tard pour commencer la "Pierre Allain" au soleil puis bivouaquer aux vires du Glacier Carré.

Un très grand merci aux deux équipes télé qui ont passé 4 jours, simultanément, au refuge de l'Aigle et au Promontoire pour préparer une émission de "Chroniques d'en haut" sur France 3, consacrée aux deux refuges de la Meije. Merci à vous !

Un compte rendu de "l’Épinard Hallucinogène" sur le Bastion Central.

Bonne journée,

Suivi des cordées, toutes petites, tout là haut par le cadreur (Alexis) et le réalisateur (Marc de Langenhagen) du futur "Chroniques d'en Haut" consacré aux deux refuges de la Meije.
Suivi des cordées, toutes petites, tout là haut par le cadreur (Alexis) et le réalisateur (Marc de Langenhagen) du futur "Chroniques d'en Haut" consacré aux deux refuges de la Meije.

Vendredi 5 août :

A 7h,

il fait 0,4°,le pluviomètre indique 24 mm d'eau tombés dans la nuit.

Le refroidissement a été très tardif (en ce moment) et donc l'essentiel des précipitations est tombé sous forme de pluie. Les premières traces de neige apparaissent au dessus de 3400m. On va attendre des trouées dans le brouillard pour être plus sûr, mais il semble qu'il n'y ait pas beaucoup plus que 5 à 7 cm de neige (?) au dessus de 3600m (à confirmer ici rapidement). J'ai pu entre apercevoir le passage du "Pas du Chat" avant le glacier Carré avec à peine des toutes petites traces de blanc. Sur la faisabilité (ou non) de la Meije ce weekend tout va dépendre de la météo d'aujourd'hui (à suivre...). Nous referons le point ici à la première éclaircie.

Il n'y avait aucune cordée cette nuit au refuge.

A tout de suite.

A 9h30,

il fait 0°, nous avons eu de nouvelles averses au refuge avec un centimètre de neige sur la terrasse. Nous sommes toujours dans le brouillard. On peut craindre que la fraîcheur actuelle et l'ensoleillement qui pourrait être tardif rendent compliqué l'alpinisme en Meije demain matin, avec un risque non négligeable de verglas.

A 14h,

il fait 1,6°, l'humidité et la fraîcheur ont du mal à évacuer la région. Depuis ce matin 7h, il est retombé 4,5 mm d'eau et de neige mêlées. Les rayons de soleil commencent à peine à apparaître.

Hier soir les premières rafales de vent ont été fortes. Les enfants sont aller jouer et rire dehors ... pour se faire (un peu) secouer !
Hier soir les premières rafales de vent ont été fortes. Les enfants sont aller jouer et rire dehors ... pour se faire (un peu) secouer !

Jeudi 4 août :

A 11h,

nous terminons juste les opérations d'héliportage. Plus de 2400 kg de matériel et approvisionnement viennent d'être  déposés en 4 rotations sur la terrasse du refuge. Avec ces stocks nous devons tenir jusqu'à la mi septembre. Et aujourd'hui il nous reste juste... à tout ranger dans tous les recoins existants dans ou autour du refuge. Un grand merci aux randonneurs présents au Promontoire ce matin, ils ont beaucoup aidé à la chaîne humaine pour tout transférer à l'intérieur. Merci. 

Pendant ce temps 6 cordées cheminent sur les Arêtes de la Meije alors que le vent, annonciateur de la perturbation de la soirée, est déjà sensible par là haut. Une cordée est également engagée sur la "Pierre Allain" et une autre monte vers le sommet Est du Râteau par l'arête Nord Est.

Les prévisions météo ont tendance à se dégrader pour les 24 h à venir.

Les scénarios les plus pessimistes annoncent jusqu'à 20 à 30 cm (?) de neige à 3500m cette nuit. Pour tous ceux qui ont réservé pour ce weekend, nous publierons ici nos relevés et observations demain matin tôt.

Bonne journée

Une des 4 charges héliportées ce matin au Promontoire. Merci à Thibault Adnot, randonneur, qui a passé la nuit au refuge, qui nous a aidé avec son amie Perrine et qui a réalisé cette photo.
Une des 4 charges héliportées ce matin au Promontoire. Merci à Thibault Adnot, randonneur, qui a passé la nuit au refuge, qui nous a aidé avec son amie Perrine et qui a réalisé cette photo.

Mercredi 3 août :

A 8h30,

il fait 5,9° et c'est le grand beau temps sur l'Oisans.

Ils s'étaient réveillés les derniers, hier matin au refuge, ils ont pris leur temps pour monter au Grand Pic de la Meije et hier soir ils se sont installés à 3 pour s'endormir tout près des étoiles... Ce matin ils ont repris le "chemin" des Arêtes de la Meije à près de 4000m d'altitude.

Cette nuit beaucoup de petites loupiottes ont scintillé sur la Meije:

avec neuf cordées pour la Traversée de la Meije, deux pour la "Pierre Allain" (ou Directe Sud), deux pour "Mitchka" en face Sud du Grand Pic, deux pour "l’Épinard Hallucinogène" une voie équipée sur la Bastion Central et une pour "l'Arête de la Convention" sur la Pyramide Duhamel. Une cordée Catalane a préféré remettre a plus tard la Traversée, ils reviendront mieux entraîné.

Hier, Leïla notre fille de 13 ans a fait l'aller et retour la Bérarde avec arrêt au Châtelleret pour accueillir et remonter avec Camille sa copine de collège. C'est pour Camille son premier séjour à plus de 3000m.

Bonne journée,

Traversée de la Meije : à près de 3950m, le passage qui débouche sur le Cheval Rouge, quand les cordées passent de la face ouest à la Face Nord de la Meije. Merci à Bertrand David (guide) pour la photo.
Traversée de la Meije : à près de 3950m, le passage qui débouche sur le Cheval Rouge, quand les cordées passent de la face ouest à la Face Nord de la Meije. Merci à Bertrand David (guide) pour la photo.

Mardi 2 août :

A 8h,

il fait 4,1° et c'est une belle matinée pour les alpinistes en Meije.

Les équipes de "Chroniques d'en haut" sont arrivées aux refuges de l'Aigle et du Promontoire, pour plusieurs jours. En descendant les chercher à la Bérarde hier à l'aube, c'était l'heure... des chamois. J'en ai croisé de partout... alors que je descendais à bonne allure la moraine l'un deux m'a doublé sur la droite juste à coté de moi avec des foulées de "saut en longueur" sur les pierriers. Toujours impressionnants ces chamois !

Hier soir nous étions 40 au refuge dans une belle ambiance. Cette nuit et ce matin tout le monde est parti :

7 cordées pour la Traversée de la Meije, une cordée pour le Grand Pic en aller et retour, une cordée qui fini son petit déjeuner et va partir pour bivouaquer au sommet de la Meije. Une cordée pour la "Pierre Allain", une cordée pour la Meije Orientale par le Pavé et un alpiniste qui va tenter en solo la Directe Sud du Doigt de Dieu.

Ce soir nous sommes "sur-complet"...

Bonne journée,

 En bas vers 3650m on aperçoit la trace sur le Glacier Carré. La cordée remonte vers le Cheval Rouge sur la traversée de la Meije. Merci Bertrand David (guide) pour la photo.
En bas vers 3650m on aperçoit la trace sur le Glacier Carré. La cordée remonte vers le Cheval Rouge sur la traversée de la Meije. Merci Bertrand David (guide) pour la photo.

Pour retrouver le "En Direct" de juin et juillet 2016,

c'est par ici !